Regards statistiques sur les arts

La série Regards statistiques sur les arts, créée par Hill Stratégies en 2002, cherche à fournir des données fiables, récentes et approfondies sur l’état des arts au Canada. Regards statistiques sur les arts est financé par le ministère du Patrimoine canadien, le Conseil des arts de l’Ontario et le Conseil des arts du Canada.

11 mai 2016

Hill Stratégies regrette d’informer ses lecteurs que le consortium de financement de Regards statistiques sur les arts a suspendu le financement des rapports en 2016-2017 à la suite d’une absence d’ensembles de données actuellement disponibles qui portent sur les arts.

3 février 2016

De nombreux Canadiens manifestent leur soutien aux organismes artistiques et culturels en faisant du bénévolat et des dons. Voici les principales constatations du rapport :

  • Le travail fourni par les 900 000 Canadiens qui ont fait du bénévolat pour des organismes artistiques et culturels en 2013 équivaut à 56 000 emplois.
  • Les 107 millions d’heures données à ces organismes représentent une moyenne de 120 heures par bénévole – plus d’heures en moyenne que les bénévoles de tout autre type d’organisme.
  • Entre 2004 et 2013, le nombre de bénévoles des organismes artistiques et culturels a augmenté de 23 %, ce qui est beaucoup plus élevé que l’augmentation de 7 % du nombre total de bénévoles.
  • En 2013, 162 millions de dollars ont été donnés aux organismes artistiques et culturels par plus d’un million de Canadiens (3 % de la population de 15 ans et plus), ce qui représente, en moyenne, 159 $ par donateur.
  • Après correction pour l’inflation, les dons aux organismes artistiques et culturels ont augmenté de 46 % entre 2007 et 2013, une augmentation beaucoup plus élevée que la croissance de 16 % des dons à tous les types d’organismes sans but lucratif au cours de cette période.
  • Entre 2007 et 2013, le nombre de donateurs aux organismes artistiques et culturels a progressé de 34 %, le taux de croissance le plus élevé parmi 11 types d’organismes, ce qui est bien supérieur à l’augmentation de 6 % de tous les donateurs au cours de cette période.
  • Les taux de bénévolat et de donateurs dans le secteur des arts et de la culture sont les plus élevés dans les quatre provinces de l’Ouest.

 

11 juin 2015

Ce rapport a deux objectifs : 1) examiner les qualifications postsecondaires des artistes au Canada et 2) renseigner sur les professions et les caractéristiques de la population active de diplômés des programmes d’arts postsecondaires. Selon l'étude, il y a une absence relative de recoupement entre les artistes professionnels et les diplômés des arts.

3 décembre 2014

Les artistes et les travailleurs culturels dans les municipalités du Canada examine le nombre, le revenu et les caractéristiques démographiques des artistes et des travailleurs culturels selon la taille des municipalités. Le rapport démontre que :

  • Victoria, Vancouver, Toronto et Montréal ont les plus fortes concentrations d’artistes.
  • Les artistes ont tendance à habiter dans les grandes villes du Canada.
  • Le revenu moyen des artistes est plus élevé dans les grandes villes.
  • La moitié des artistes dans les 11 grandes villes du Canada ont un baccalauréat ou un diplôme supérieur (51 %).
  • Les artistes dans les 11 grandes villes ont une proportion relativement faible de femmes (48 %), personnes de 55 ans et plus (21 %) et personnes d’origine autochtone (1,8 %).
  • Les artistes dans les petites municipalités ont une forte proportion de femmes (55 %), personnes de 55 ans et plus (33 %) et personnes d’origine autochtone (5,5 %).
  • Les artistes dans les petites municipalités ont une faible proportion de personnes avec un baccalauréat ou un diplôme supérieur (33 %) et d’immigrants (14 %).
  • La concentration de travailleurs culturels augmente avec la taille de la municipalité.
  • Vancouver, Victoria, Toronto et Montréal ont les plus fortes concentrations de travailleurs culturels.
22 octobre 2014

Ce rapport démontre que parmi les dix provinces, la Colombie-Britannique est celle qui a le pourcentage le plus élevé de sa population active dans des professions artistiques (1,08 %). La Colombie-Britannique a 24 800 artistes qui ont passé plus de temps à leur art qu’à toute autre occupation en mai 2011.

La concentration d’artistes en Ontario (0,87 %) est aussi supérieure à la moyenne canadienne (0,78 %). Avec 58 100 artistes, l’Ontario a plus de deux fois plus d’artistes que toute autre province.

Avec 3 400 artistes, la Nouvelle-Écosse se classe troisième parmi les dix provinces quant à la proportion de sa population active dans des professions artistiques (0,72 %).

Le Québec dénombre le deuxième plus grand nombre d’artistes (28 200) et se classe quatrième au chapitre de la concentration des artistes (0,69 %).

Le Québec et l’Ontario sont les seules provinces où le revenu moyen des artistes de toutes les sources (34 000 $ et 34 900 $, respectivement) est supérieur à la moyenne canadienne (32 800 $).

Au Canada, le revenu moyen des artistes est inférieur de 32 % au revenu moyen de l’ensemble de la population active. Dans toutes les provinces, le revenu moyen des artistes est bien inférieur au revenu moyen de la population active totale. C’est au Québec où le revenu moyen des artistes se rapproche le plus de celui de l’ensemble de la population active, l’écart n’étant que de 22 % alors que dans la plupart des autres provinces, cet écart se situe entre 30 % et 40 %.

Parmi les provinces et territoires, le Yukon a le pourcentage le plus élevé de sa population active dans des professions culturelles (4,62 %, ce qui est bien supérieur à la moyenne nationale de 3,82 %). Il y a 970 travailleurs culturels au Yukon. La Colombie-Britannique a le deuxième pourcentage le plus élevé de sa population active dans des professions culturelles (4,34 %). La Colombie-Britannique a 100 100 travailleurs culturels. L’Ontario a 4,09 % de sa population active dans les professions culturelles (273 300 travailleurs). Les pourcentages au Québec (4,04 %, 165 200 travailleurs) et au Nunavut (3,99 %, 510 travailleurs) sont également supérieurs à la moyenne canadienne (3,82 %).