Une participation saine : l’impact de l’engagement culturel et de la participation aux sports sur la santé et la satisfaction de vivre en Écosse

(Healthy Attendance: The Impact of Cultural Engagement and Sports Participation on Health and Satisfaction with Life in Scotland 2013)

Ce court rapport écossais présente les relations statistiques entre la santé et la satisfaction de vivre d’une part et l’assistance à des activités culturelles et une participation active à des activités culturelles et sportives d’autre part, en se fondant sur les résultats d’une enquête auprès des ménages de l’Écosse en 2010-2011 qui a interrogé près de 10 000 adultes.

Le rapport a constaté que, même après avoir contrôlé pour des facteurs démographiques et autres, « la participation à des activités culturelles et sportives est associée de façon indépendante et significative à une bonne santé et à une satisfaction de vivre élevée ». Plus précisément, après avoir contrôlé pour des facteurs démographiques et autres, les habitants de l’Écosse qui ont fréquenté au moins un lieu ou événement culturel (parmi 15 lieux ou événements, y compris des cinémas, des expositions, des théâtres, des spectacles de danse, des musées, des bibliothèques, etc.) étaient :

  • 59 % plus enclins que les non-participants à se dire en « bonne » ou « très bonne » santé ;
  • 52 % étaient plus enclins que les non-participants à déclarer avoir une forte satisfaction de vivre.

Les habitants de l’Écosse qui ont participé à au moins une activité culturelle (parmi 11 activités, y compris danser, jouer ou composer de la musique, faire de la photo, créer des œuvres d’art, réaliser des films et des vidéos, lire par plaisir, etc.) étaient :

  • 38 % plus enclins que les non-participants à se dire en « bonne » ou « très bonne » santé ;
  • 30 % plus enclins que les non-participants à déclarer avoir une forte satisfaction de vivre.

Le rapport renferme également des corrélations entre des lieux, des activités et des événements culturels spécifiques et la santé et la satisfaction de vivre.

Les corrélations avec la participation aux sports sont plus prononcées que les corrélations précédentes. Les personnes qui ont participé à une activité sportive étaient 99 % plus enclines que les non-participants à se dire en « bonne » ou « très bonne » santé et 52 % plus enclines que les non-participants à affirmer qu’elles avaient une forte satisfaction de vivre.

En général, le rapport accorde son soutien à « une compréhension globale de la qualité de vie » qui reconnaît que la participation à des activités culturelles et sportives est reliée au bien-être, en plus d’autres facteurs comme les études, l’âge, le statut professionnel et la situation financière.

 

Summary: 

Ce court rapport écossais présente les relations statistiques entre la santé et la satisfaction de vivre d’une part et l’assistance à des activités culturelles et une participation active à des activités culturelles et sportives d’autre part, en se fondant sur les résultats d’une enquête auprès des ménages de l’Écosse en 2010-2011 qui a interrogé près de 10 000 adultes. Le rapport a constaté que, même après avoir contrôlé pour des facteurs démographiques et autres, « la participation à des activités culturelles et sportives est associée de façon indépendante et significative à une bonne santé et à une satisfaction de vivre élevée ».