Sources de revenus des artistes

Un examen multiméthode et multigenre de la façon dont les musiciens et les compositeurs établis aux États-Unis gagnent leur vie (Artist Revenue Streams)

Publié par : 

Cette série de rapports examine les revenus des musiciens et des compositeurs aux États-Unis en se fondant sur un sondage en ligne (5 371 répondants), des entrevues avec plus de 80 musiciens et six études de cas de dossiers financiers de musiciens. Bien que l’échantillon du sondage soit très élevé, la méthodologie d’un sondage en ligne (où les répondants se choisissent eux-mêmes) ne garantit pas un échantillon aléatoire statistiquement représentatif de l’ensemble des musiciens des États-Unis.

Le rapport énumère les sources de revenus possibles de différents types de musiciens, y compris les auteurs-compositeurs, les compositeurs pour le cinéma et la télévision, les membres des groupes en tournée, les musiciens de jazz, les musiciens d’orchestre, les membres des formations de musique classique et les artistes hip-hop.

Le rapport est présenté sous forme de pages Web qui décrivent ce qu’il qualifie comme « l’existence de classe moyenne » de nombreux musiciens américains. « Le revenu personnel moyen brut au cours des douze mois précédents de tous les répondants s’élevait à 55 561 dollars [américains, soit environ 75 000 dollars canadiens]. Ce montant comprend le revenu de toutes les sources, ce qui pourrait inclure celui tiré d’un autre emploi (relié ou non à la musique), les prestations de retraite, les placements, etc. Ce revenu est légèrement supérieur à celui de l’ensemble de la population américaine. »

Soixante-cinq pour cent des musiciens et des compositeurs qui ont répondu au sondage sont des hommes et 60 % des répondants sont titulaires d’un diplôme dans un domaine de l’industrie de la musique ou d’un conservatoire. Le nombre de répondants qui consacrent au moins 36 heures par semaine à faire de la musique (40 %) est comparable au nombre de répondants qui tirent tous leurs revenus personnels de la musique (42 %).

Le site Web observe que « la vaste majorité des artistes comptent sur une combinaison sans cesse changeante de sources de revenus basés sur leurs compositions, leurs enregistrements, leurs spectacles, leur marque et leurs connaissances du métier ». De fait, plus de la moitié des répondants tirent un revenu d’au moins trois différents rôles dans l’industrie de la musique, y compris la composition de musique et de chansons, les enregistrements, un emploi de « musicien salarié » dans un orchestre ou un ensemble, les spectacles, la participation aux séances d’enregistrement, l’enseignement et la production. Une section séparée du site propose une ventilation en 45 sources de revenus pour les compositeurs et les musiciens.

Le site Web explore le « mythe » que le revenu des tournées forme une part considérable du revenu global des musiciens. En réalité, 42 % des répondants n’ont reçu aucun revenu des spectacles au cours de l’année précédente. Dans l’ensemble, « le revenu des spectacles ne représente que 28 % du revenu des répondants au sondage au cours des 12 mois précédents ». Les spectacles étaient plus importants pour les musiciens de musique country (45 % du total des revenus), rock (42 %), jazz (38 %), et de rap/hip-hop/urbaine (36 %). Le revenu provenant des spectacles de nombreux musiciens de musique classique a également été saisi séparément, sous « musicien salarié » ou « pigiste ». Lorsque le revenu de musicien salarié est ajouté au revenu tiré des spectacles, 47 % du revenu des répondants peut être attribué en grande partie aux spectacles.

Summary: 

Cette série de rapports examine les revenus des musiciens et des compositeurs aux États-Unis en se fondant sur un sondage en ligne (5 371 répondants), des entrevues avec plus de 80 musiciens et six études de cas de dossiers financiers de musiciens. Bien que l’échantillon du sondage soit très élevé, la méthodologie d’un sondage en ligne (où les répondants se choisissent eux-mêmes) ne garantit pas un échantillon aléatoire statistiquement représentatif de l’ensemble des musiciens des États-Unis.