Responsabiliser le public pour mesurer la qualité

Volume 7, no 2, novembre 2010 (Empowering Audiences to Measure Quality)

Fondé sur des entrevues en profondeur avec des gestionnaires de marketing de quatre compagnies australiennes d’arts de la scène, cet article propose quatre indicateurs clés de la qualité de l’expérience qu’a le public des arts de la scène : le transfert de connaissances ou l’apprentissage, la gestion des risques, l’authenticité et l’engagement collectif.

Ces quatre indicateurs, que les auteures regroupent dans un « indice des expériences des arts du public », se composent des éléments suivants :

  • Le transfert des connaissances ou l’apprentissage comporte « une programmation contextuelle, des enrichissements visuels, des renseignements sur les spectacles, des conférences avant la représentation ou du chef d’orchestre ou des rencontres avec le metteur en scène après la représentation ».
  • La gestion des risques comprend un « engagement en faveur de la gestion des risques par la connaissance du spectacle, les avant-premières, le confort et l’accessibilité, les communications personnalisées, l’attente d’une qualité garantie et le rapport qualité/prix ».
  • L’authenticité comprend des éléments tels que « la capacité d’atteindre la vraisemblance, la signification et la représentation », « la sincérité », la correspondance entre les renseignements promotionnels et le spectacle, et la relation entre les interprètes et le public.
  • L’engagement collectif comprend la capacité de donner suite aux attentes de « contact social et d’inclusion sociale », comme une « interaction ou compréhension [appropriée] entre les interprètes et le public », « des discussions après le spectacle », etc.

L’article maintient qu’une « rétroaction approfondie » (comme un dialogue dirigé en profondeur qui permet aux membres d’un auditoire de faire part de ses commentaires réfléchis) peut responsabiliser les membres du public pour mesurer la qualité de leurs expériences : « la mesure du sentiment qu’a le public d’une expérience authentique, d’un engagement collectif, du risque et des connaissances exige une rétroaction qualitative et approfondie qui encourage une réflexion soutenue ». Toutefois, le document observe également que « les méthodes pour solliciter une rétroaction approfondie doivent varier entre les compagnies artistiques selon le public cible, la mission de la compagnie et l’état de chacun des quatre indicateurs de qualité par rapport à cette mission ».

Summary: 

Fondé sur des entrevues en profondeur avec des gestionnaires de marketing de quatre compagnies australiennes d’arts de la scène, cet article propose quatre indicateurs clés de la qualité de l’expérience qu’a le public des arts de la scène : le transfert de connaissances ou l’apprentissage, la gestion des risques, l’authenticité et l’engagement collectif.