Rapport sur les mesures de rendement municipal de 2016

(2016 Performance Measurement Report)

Constatant que « dans l’environnement actuel, on s’attend à ce que les paliers de gouvernement fassent état de leur rendement », ce rapport compare 173 mesures d’activités municipales dans 36 domaines de services en 2016, dont celui de la culture. Les données de quinze municipalités dans cinq provinces figurent dans le rapport bien que seulement huit d’entre elles aient fourni des données sur leurs subventions culturelles et l’ensemble de leurs dépenses au chapitre de la culture (Calgary, Grand Sudbury, Hamilton, London, Montréal, Thunder Bay, Toronto et Windsor). Les municipalités participantes ont soumis leurs propres données et leurs estimations ont été examinées par des pairs.

Le rapport met en garde contre une interprétation « des résultats globaux, qui peuvent refléter l’influence d’une foule de facteurs » dont « la population, la taille géographique, la forme organisationnelle, le type de gouvernement et les lois ». Pour se faire une idée des variations de population, la ville la moins populeuse à avoir fourni des données culturelles est Thunder Bay (population de 108 000 en 2016), tandis que la plus populeuse est Toronto (2,7 millions).

Les estimations culturelles reflètent l’incidence des facteurs tels que les services en nature (qui ne sont pas déclarés ici), la présence ou l’absence d’une politique culturelle municipale, l’utilisation des services culturels locaux par les touristes et les rôles et responsabilités des gouvernements provinciaux dans le secteur culturel.

En 2016, le coût médian global des services culturels dans les huit villes était de 25,05 $ par personne. Le coût médian des huit villes a diminué de 2 % entre 2014 (25,48 $ par personne) et 2016 (25,05 $). En 2016, les dépenses pour les services culturels étaient supérieures à la médiane à Montréal (46,93 $), Toronto (32,00 $), Hamilton (28,77 $) et Thunder Bay (26,64 $). Les dépenses au chapitre de la culture des quatre autres villes étaient inférieures à la médiane : Calgary (23,46 $), Windsor (17,58 $), London (16,53 $) et Sudbury (9,38 $).

Le montant médian par personne des subventions pour les arts, le patrimoine et les festivals des huit villes était de 7,52 $ en 2016. Il est plus élevé à Montréal (18,52 $), Thunder Bay (18,27 $), Toronto (10,34 $) et Calgary (9,47 $), tandis que dans les quatre autres villes, il est moins élevé : Hamilton (5,56 $), Sudbury (5,09 $), London (4,72 $) et Windsor (1,07 $).

Le rapport fait remarquer que les données de 2016 de Montréal reflètent « des contributions provinciales ainsi que le vaste projet patrimonial autour du 375e anniversaire de Montréal » (qui a eu lieu en 2017).

Summary: 

Ce rapport compare 173 mesures d’activités municipales dans 36 domaines de services en 2016, dont celui de la culture. Les données de quinze municipalités dans cinq provinces figurent dans le rapport bien que seulement huit d’entre elles aient fourni des données sur leurs subventions culturelles et l’ensemble de leurs dépenses au chapitre de la culture (Calgary, Grand Sudbury, Hamilton, London, Montréal, Thunder Bay, Toronto et Windsor).