Rapport supplémentaire sur la diffusion et les communautés autochtones

L’importance de la diffusion : une étude sur la diffusion des arts au Canada

Publié par : 

Ce rapport succinct résume certains résultats d'un sondage auprès de 288 diffuseurs des arts de la scène au Canada. Le rapport reconnaît que « bien avant l'arrivée des explorateurs européens au Canada, les peuples autochtones avaient une riche vie d'expression artistique comprenant la danse, le théâtre, la narration de contes et la musique - qui étaient tous inséparables de tous les autres aspects de la vie ».

Comment est-ce que cette riche vie d'expression artistique s'intègre aux autres activités des diffuseurs canadiens ? Le rapport indique que 12 % des diffuseurs sondés ont un mandat qui est axé sur les publics autochtones, avec une fréquence plus élevée dans l'Ouest du Canada qu'ailleurs. En général, un plus grand nombre de diffuseurs s'intéressent à des publics de diverses origines culturelles (30 %) et aux publics de langue minoritaire (20 %).

Les diffuseurs qui sont axés sur les publics autochtones, de diverses origines culturelles ou de langue minoritaire indiquent qu'ils s'efforcent de jouer un rôle important en « exposant les publics à des cultures différentes » et en « établissant des connexions entre les publics et des arts et artistes de tout le Canada et du monde entier ». Les partenariats sont particulièrement importants pour ces présentateurs, sous forme de liens aux organismes non artistiques, aux organismes publics et au secteur privé.

Les diffuseurs qui desservent les publics autochtones ont plus tendance que les autres diffuseurs à : 1) être un festival ; 2) présenter des arts interdisciplinaires, des arts médiatiques, des créations orales et la narration de contes ; 3) présenter des œuvres dans des langues autochtones. Leurs sources de financement sont semblables à celles des autres présentateurs, avec lesquels ils partagent leur préoccupation primordiale, « la fiabilité du financement public ». Ces diffuseurs ont le plus souvent moins de personnel que les autres diffuseurs et sont moins souvent propriétaires de leurs salles.

Certains défis pour les diffuseurs autochtones comprennent le développement de publics et la recherche de modes appropriés de production et de présentation. Le rapport fait état de « l'impression qu'il y a un manque persistant de salles de spectacle professionnelles pour des œuvres autochtones ».

Summary: 

Ce rapport succinct résume certains résultats d'un sondage auprès de 288 diffuseurs des arts de la scène au Canada. Le rapport reconnaît que « bien avant l'arrivée des explorateurs européens au Canada, les peuples autochtones avaient une riche vie d'expression artistique comprenant la danse, le théâtre, la narration de contes et la musique – qui étaient tous inséparables de tous les autres aspects de la vie ».

Legacy ID (artUID): 
50786