Profils provinciaux des activités culturelles et des visites du patrimoine en 2005

Fondé sur l'Enquête sociale générale de Statistique Canada, ce rapport renferme des renseignements provinciaux sur les activités culturelles et patrimoniales en 1992 et 2005. Le rapport donne un aperçu du nombre et du pourcentage de résidents des provinces canadiennes qui ont :

  • assisté à un spectacle;
  • visité une galerie d'art ou un autre musée;
  • visité un site historique ou un autre organisme du patrimoine;
  • lu un journal, une revue ou un livre;
  • visionné un film en salle ou à la maison; ou
  • écouté de la musique enregistrée.

Voici quelques-uns de ses faits saillants :

  • Dans la plupart des provinces ainsi que dans l'ensemble du Canada, la plupart des activités culturelles et des sites du patrimoine ont intéressé environ le même pourcentage de gens en 2005 qu'en 1992. C'est le cas de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Étant donné la forte croissance de la population dans la plupart des provinces entre 1992 et 2005, presque toutes les activités culturelles et patrimoniales ont intéressé un nombre absolu de personnes plus élevé dans chaque province.
  • La lecture, la musique et les films sont les activités culturelles et patrimoniales les plus fréquentes dans toutes les provinces.
  • La Colombie-Britannique et l'Ontario sont les seules provinces où une visite du patrimoine - zone de conservation ou parc naturel - a intéressé au moins la moitié de la population en 2005.
  • Contrairement à la tendance canadienne, beaucoup d'activités culturelles et patrimoniales ont attiré un pourcentage inférieur de résidents de la Colombie-Britannique en 2005 qu'en 1992.
  • En Ontario, beaucoup d'activités culturelles et patrimoniales ont attiré un pourcentage supérieur de résidents en 2005 qu'en 1992, notamment les spectacles en langue ancestrale (comme des danses autochtones, des opéras en chinois ou des danses ukrainiennes), les musées, les galeries d'art publiques, les sites historiques, la lecture de livres et les films en salle ou à la maison.
  • Au Québec, beaucoup d'activités ont attiré un pourcentage plus élevé de résidents en 2005 qu'en 1992, notamment les spectacles en langue ancestrale (comme des danses autochtones, des opéras en chinois ou des danses ukrainiennes), les musées, les galeries d'art publiques, les sites historiques, les zones de conservation ou les parcs naturels, les films en salle ou à la maison et la musique enregistrée sur disque compact ou un autre support.
  • Le visionnement de films en salle est une activité particulièrement courue au Québec. De fait, le Québec est la seule province où plus de gens vont au cinéma que ne lisent des livres. De plus, c'est également la seule province où le nombre de gens qui vont au cinéma (66 %) se situe à moins de 10 % du nombre d'amateurs de films à la maison (74 %).

Le rapport complet comprend beaucoup plus d'informations ainsi que des tableaux détaillés sur les activités culturelles et les visites du patrimoine dans chaque province en 1992 et 2005.

Rapport complet
Résumé / autres ressources