Partnerships Between Large and Small Cultural Organizations: A Strategy for Building Arts Participation

Publié par : 

Ce rapport utilise des entrevues avec des organismes participant dans 10 partenariats financés par des fondations pour examiner comment les partenariats entre petits et grands organismes culturels « peuvent être un outil utile pour développer la participation culturelle » et peuvent aider les organismes « à passer à d'autres mondes » en élargissant leurs réseaux, leurs horizons, leurs capacités et leurs publics. Plus précisément, de tels partenariats peuvent être une stratégie servant « à élargir la programmation et les services artistiques; à intéresser de nouveaux publics; à attirer des artistes; à intéresser des donateurs; à élargir les réseaux organisationnels; et à renforcer le personnel et la capacité organisationnelle interne pour entreprendre des activités de développement de partenariats. »

Le rapport décrit les partenaires, les ressources et les avantages pour les dix projets de partenariat. Les petits organismes en retirent notamment les avantages suivants : un potentiel de croissance; le renforcement des capacités administratives, financières et de gouvernance; et une meilleure sensibilisation du public. Pour leur part, les grands organismes peuvent en retirer les avantages suivants : un rayonnement auprès de publics particuliers; le développement de relations au niveau communautaire; et la participation à des activités qui diffèrent de leurs stratégies de marketing traditionnelles.

Toutefois, « il peut être très difficile de créer des partenariats grand-petit mutuellement avantageux ou de les soutenir » à cause de problèmes entourant le respect, l'influence et les récompenses. Les autres difficultés se rapportent à la dotation en personnel, à la professionnalisation, à la taille des publics, et à la composition ethnique du personnel, des conseils et des publics. Ces difficultés présentent des défis décrits comme « des problèmes de coordination », « des problèmes de respect, d'influence et d'avantages mutuels » et « un fardeau sur les ressources administratives des petits organismes. »

Pour relever ces défis, le rapport recommande que les organismes :

  • « fassent une évaluation honnête au départ de l'importance du partenariat pour chaque partie, de sa relation par rapport aux priorités de base de l'organisme et ce que chacun est prêt à contribuer (ainsi que le montant) »;
  • « planifient attentivement »;
  • « établissent clairement au préalable les rôles, les responsabilités et les récompenses de chaque partenaire »;
  • « confirment au départ que le partenariat et ses objectifs bénéficient d'un soutien solide de la part de la direction de l'organisme »;
  • « évaluent de façon réaliste les coûts du partenariat » et reconnaissent que les subventions ne couvrent pas souvent tous les coûts; et
  • établissent un plan pour tenir compte des différences au niveau de la culture et des échéanciers des organismes.
Summary: 
Ce rapport utilise des entrevues avec des organismes participant dans 10 partenariats financés par des fondations pour examiner comment les partenariats entre petits et grands organismes culturels « peuvent être un outil utile pour développer la participation culturelle » et peuvent aider les organismes « à passer à d'autres mondes » en élargissant leurs réseaux, leurs horizons, leurs capacités et leurs publics.
Legacy ID (artUID): 
50223