Les soutiens gouvernementaux aux secteurs de la danse qui ont réussi

Ce rapport donne un bref aperçu des programmes, des politiques et des enjeux affectant le secteur de la danse dans divers pays. En ce qui concerne le développement de ce secteur, plusieurs pays sont aux prises avec les défis suivants : le développement professionnel après la formation préparatoire; le soutien pour les chorégraphes et les artistes chevronnés; des locaux abordables et accessibles pour les répétitions et le développement; la création et l'entretien de réseaux de tournées; la faible rémunération des danseurs; et l'insécurité professionnelle.

Ce rapport contient des informations sur des initiatives comme le programme pilote du Conseil des Arts du Canada pour encourager des partenariats à base de création entre les diffuseurs et les artistes. (Voir http://www.canadacouncil.ca/subventions/danse/fc127223595592343750.htm pour plus d'information.)

La nature du soutien accordé à la danse varie selon les pays. En Allemagne par exemple, certaines des plus grandes compagnies de danse sont incorporées aux structures organisationnelles et financières des opéras. En France, afin d'améliorer le secteur de la danse à l'extérieur de Paris, le gouvernement a choisi de « jeunes chorégraphes dynamiques » et les soutient afin qu'ils puissent s'établir dans des centres régionaux pour fonder des compagnies de danse.

En Grande-Bretagne, on estime qu'un rapport de 1989, Stepping Forward, a joué un rôle crucial dans l'amélioration de la situation de la danse, aidant à faire passer le secteur d'une « profession nerveuse profondément démoralisée » croyant « qu'il y avait une crise de créativité dans les milieux anglais de la danse » à un secteur « plus fort, en meilleure santé et, du point de vue du public, plus populaire ». Le problème a été attaqué sur plusieurs fronts afin d'assurer le développement du secteur, « de l'éducation et de la formation, en passant par un soutien pour la création de nouvelles œuvres, les tournées et d'autres mesures de diffusion ». Une attention particulière a été accordée à « une approche basée sur le public plutôt que sur l'artiste dans l'affectation des ressources ». Le secteur de la danse en Angleterre continue néanmoins à avoir des problèmes au niveau des salaires, de la progression des salaires, des conditions de travail, du développement professionnel et d'une pénurie d'hommes danseurs.

Le rapport fait l'éloge du succès remporté par l'expérience britannique : « Malgré le public limité de la danse et de la dépendance sur le financement public, lorsqu'il y a une volonté politique et une coopération au plan administratif, il est possible d'apporter des changements qui améliorent considérablement la situation. C'est là le défi qu'il faut relever. »

Summary: 
Ce rapport donne un bref aperçu des programmes, des politiques et des enjeux affectant le secteur de la danse dans divers pays.
Legacy ID (artUID): 
50149