Les danseurs et chorégraphes québécois : un aperçu statistique

Ce rapport succinct renferme des statistiques clés sur les artistes de la danse au Québec. Il est basé sur un sondage sur mesure auprès de 375 danseurs et chorégraphes ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle. Réalisé à la fin de 2010 et au début de 2011, le sondage a atteint un taux de réponse de 61 %. Un rapport plus long (Les danseurs et chorégraphes québécois : Portrait des conditions de pratique de la profession de la danse au Québec, 2010) est également disponible sur le site Web de l’Observatoire.

En se fondant sur les résultats du sondage ainsi que sur des listes fournies par les associations de danse du Québec, le rapport estime qu’il y a environ 650 danseurs professionnels au Québec, dont 470 femmes (73 %) et 180 hommes (27 %). La moitié de ces danseurs ont moins de 35 ans et 89 % habitent à Montréal ou dans la région immédiate.

Le revenu personnel moyen (de toutes les sources) de l’ensemble des danseurs du Québec est de 27 600 $, et 24 % des danseurs professionnels ont des revenus inférieurs à 15 000 $. Si l’on soustrait leurs dépenses, le revenu moyen tiré des activités artistiques en danse est de 9 300 $. Les niveaux de revenus médians sont inférieurs à ces moyennes, le revenu médian tiré de la danse (moins les dépenses) se situant autour de 5 000 $.

Les danseurs consacrent seulement 46 % de leur temps à des activités de danse rémunérées, le reste de leur temps (54 %) étant pris par des activités non rémunérées comme l’entraînement, la gestion de carrière et la participation bénévole à des productions.

En se basant sur les niveaux de revenu personnel et le temps consacré aux activités de danse, le rapport propose une typologie de six groupes de danseurs et chorégraphes :

  1. Les danseurs occasionnels, comprenant 28 % de tous les danseurs du Québec, ont beaucoup de formation et d’expérience professionnelle dans le domaine, mais ils ont peu d’occasions de danser professionnellement. Leur revenu personnel moyen est de 23 200 $.
  2. Les danseurs en gestation, soit 16 % de tous les danseurs, sont de jeunes professionnels qui ont une expérience professionnelle limitée et un revenu personnel moyen peu élevé (15 000 $). En moyenne, les membres de ce groupe consacrent 40 % de leur semaine de travail à des activités de danse.
  3. Les danseurs en développement, 25 % de tous les danseurs, sont aussi de jeunes professionnels, mais ils consacrent habituellement plus de la moitié de leur temps à des activités de danse. Leur revenu personnel moyen est de 23 200 $.
  4. Les danseurs à plein temps, représentant 12 % de tous les danseurs, n’ont pas un revenu personnel moyen élevé (20 900 $), mais ils peuvent concentrer sur des activités professionnelles de danse.
  5. Les danseurs établis sont légèrement plus âgés que les danseurs des autres groupes. On y retrouve un grand nombre de directeurs artistiques. Les membres de ce groupe, qui représentent 11 % de tous les danseurs et chorégraphes, ont un revenu personnel moyen assez élevé (47 000 $).
  6. Les danseurs confirmés, soit 8 % de tous les danseurs, comptent de nombreuses années d’expérience professionnelle et comprennent beaucoup de chorégraphes. Bien que ce groupe ait un revenu personnel moyen élevé (moyenne de 68 700 $), une bonne partie de ce revenu provient d’activités autres que la création de danses, comme l’enseignement de la danse et la formation personnelle.
Summary: 

Ce rapport succinct renferme des statistiques clés sur les artistes de la danse au Québec. Il est basé sur un sondage sur mesure auprès de 375 danseurs et chorégraphes ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle. Le rapport estime qu’il y a environ 650 danseurs professionnels au Québec, dont 470 femmes (73 %) et 180 hommes (27 %).