Les dépenses en culture des municipalités en 2015

Auteur : 

L’Observatoire de la culture et des communications du Québec publie un résumé annuel d’une enquête auprès des municipalités sur leurs dépenses au titre des arts, de la culture et du patrimoine qui comprend les dépenses sur : les bibliothèques; les arts et les lettres; le patrimoine, l’art public et le design; les festivals et événements culturels; les festivals et événements à composante culturelle; le loisir culturel et scientifique; la conservation d’archives historiques; et les autres dépenses non réparties. La vaste majorité des municipalités de 5 000 à 99 999 résidents ont répondu au sondage en 2015 (86 %), ainsi que les dix villes ayant une population d’au moins 100 000.

Les dépenses de fonctionnement des municipalités du Québec au titre de la culture ont totalisé 909 millions de dollars en 2015, représentant 4,8 % du total des dépenses municipales. Entre 2011 et 2015, ces dépenses ont augmenté en moyenne de 2,9 % par année alors que l’ensemble des dépenses de fonctionnement des municipalités augmentait de 3,0 %. Par conséquent, la part des dépenses au titre de la culture est demeurée stable (4,8 % en 2011 et 2015).

La plus grande partie du financement de la culture en 2015 est provenu des revenus des municipalités elles-mêmes (81 % de l’impôt foncier et autres taxes). Les ventes et les droits (8 %), les subventions des autres paliers de gouvernement (7 %) et les autres revenus (5 %) contribuent beaucoup moins à ces dépenses.

En moyenne, les dépenses de fonctionnement au titre de la culture des municipalités du Québec s’élevaient à 111 $ par personne en 2015. C’est à Montréal et à Québec où les dépenses par personne au titre de la culture sont les plus élevées :

  • Montréal et Québec : 168 $.
  • Les trois villes de 200 000 à 499 999 personnes (Gatineau, Laval et Longueuil) : 76 $.
  • Les cinq villes de 100 000 et 199 999 personnes (Lévis, Saguenay, Sherbrooke, Terrebonne et Trois-Rivières) : 120 $.
  • Les 35 municipalités de 25 000 à 99 999 personnes : 110 $.
  • Les 58 municipalités de 10 000 à 24 999 personnes : 107 $.
  • Les 77 municipalités de 5 000 à 9 999 personnes : 69 $.
  • Les 931 municipalités de moins de 5 000 personnes : 48 $.

Des ventilations par sous-secteur et type de dépense détaillent trois quarts de toutes les dépenses de fonctionnement au titre de la culture (un groupe de dépenses intitulé « services culturels » dans le rapport). Les bibliothèques étaient le plus gros sous-secteur en 2015, représentant 44 % du total des dépenses en services culturels. Quant aux sous-secteurs, les arts et lettres ont fait l’objet de 19 % de ces dépenses, le patrimoine, l’art public et le design 15 % et les festivals et événements à composante culturelle (6 %).

Quant à la nature des dépenses, les salaires et les avantages sociaux en constituent la part la plus importante (44 % du total), suivis des subventions culturelles (17 %), des achats de biens et services (15 %), de l’entretien des infrastructures (10 %) et des cachets et honoraires des artistes (8 %).

Summary: 

L’Observatoire de la culture et des communications du Québec publie un résumé annuel d’une enquête auprès des municipalités sur leurs dépenses au titre des arts, de la culture et du patrimoine. Les dépenses de fonctionnement des municipalités du Québec au titre de la culture ont totalisé 909 millions de dollars en 2015, représentant 4,8 % du total des dépenses municipales.