Les dépenses en culture des municipalités en 2014

Auteur : 

Chaque année, l’Observatoire de la culture et des communications du Québec réalise une enquête sur les dépenses des municipalités pour les arts, la culture et le patrimoine, notamment au chapitre des bibliothèques; des arts et lettres; du patrimoine, de l’art public et du design; des festivals et des événements culturels; des événements à composante culturelle; des activités de loisir culturel et scientifique; de la conservation d’archives historiques; et de dépenses culturelles d’autres natures. Les dix villes du Québec ayant une population d’au moins 100 000 personnes ont répondu au sondage, tout comme 85 % des autres municipalités ayant au moins 5 000 résidents. Les données des plus petites municipalités (moins de 5 000 personnes) ont été estimées à partir d’autres sources. Le présent rapport résume les données de l’enquête de 2014.

Les dépenses de fonctionnement au chapitre de la culture des municipalités du Québec ont totalisé 859 millions de dollars en 2014, ce qui correspond à 4,7 % du total des dépenses de fonctionnement des municipalités du Québec. Une très forte proportion du financement de la culture provient de l’apport des municipalités elles-mêmes (81 % par l’entremise de l’impôt foncier et autres taxes), les ventes et droits (8 %), les subventions des autres paliers de gouvernement (6 %) et les autres revenus (6 %).

Les traitements et avantages sociaux se méritent la part du lion des dépenses de fonctionnement en culture en 2014 (47 % du total), suivies de l’achat de biens et services (17 %), des subventions culturelles (15 %), du maintien des infrastructures (10 %) et des cachets et honoraires des artistes (7 %).

Trois quarts des dépenses de fonctionnement, que le rapport appelle des « dépenses en services rendus », peuvent être classés par domaine des arts, de la culture et du patrimoine. Les dépenses au chapitre des bibliothèques sont de loin les plus élevées, représentant 46 % du total des dépenses en services culturels des municipalités en 2014. Le secteur des arts et lettres représente 19 % des dépenses en services culturels, suivi du secteur du patrimoine, de l’art public et du design (15 %).

La moyenne des dépenses de fonctionnement en culture des municipalités du Québec correspond à 106 $ par résident en 2014. C’est Montréal et Québec qui dépensent le plus par personne au chapitre de la culture :

  • Montréal et Québec : 159 $.
  • Les trois villes (Gatineau, Laval et Longueuil) ayant de 200 000 à 499 999 personnes : 76 $.
  • Les cinq villes ayant de 100 000 à 199 999 personnes : 108 $.
  • Les 35 municipalités ayant de 25 000 à 99 999 personnes : 104 $.
  • Les 58 municipalités ayant de 10 000 à 24 999 personnes : 106 $.
  • Les municipalités ayant de 5 000 à 9 999 personnes : 71 $.
  • Les 930 municipalités ayant moins de 5 000 personnes : 44 $.

Entre 2010 et 2014, les dépenses en culture des municipalités du Québec ont augmenté en moyenne de 3,8 % par année, alors que l’ensemble des dépenses de fonctionnement des municipalités augmentaient de 4,9 %. Par conséquent, les dépenses en culture des municipalités sont passées de 4,9 % à 4,7 % du total des dépenses de fonctionnement.

Summary: 

Chaque année, l’Observatoire de la culture et des communications du Québec réalise une enquête sur les dépenses des municipalités pour les arts, la culture et le patrimoine, notamment au chapitre des bibliothèques; des arts et lettres; du patrimoine, de l’art public et du design; des festivals et des événements culturels; des événements à composante culturelle; des activités de loisir culturel et scientifique; de la conservation d’archives historiques; et de dépenses culturelles d’autres natures. Les dépenses de fonctionnement au chapitre de la culture des municipalités du Québec ont totalisé 859 millions de dollars en 2014, ce qui correspond à 4,7 % du total des dépenses de fonctionnement des municipalités du Québec.