Les Canadiens apprécient les entreprises qui soutiennent les arts

Résultats d’une initiative de recherche de Les affaires pour les arts (Canadians Value Companies that Support the Arts)

Publié par : 

Comme l’indique le titre du rapport, une des principales constatations de cette présentation sur des recherches en cours est que de nombreux Canadiens ont une opinion favorable des entreprises qui soutiennent les arts. Un sondage d’opinion publique a révélé que 52 % des répondants « démontrent une préférence marquée pour les entreprises qui soutiennent les arts et la culture ».

Quant aux tendances du soutien public et privé accordé aux arts, le rapport se fonde sur des données CADAC (Canadian Arts Database/Données sur les arts au Canada) pour démontrer qu’entre 2008 et 2014, le soutien du secteur public a progressé de 15 % pendant que les commandites et les dons (exception faite des dons en nature) bondissaient de 49 %. Malgré cette progression du soutien des entreprises, le montant accordé par le secteur public (352 000 $ en moyenne, par organisme étudié) est considérablement plus élevé que celui du secteur privé (69 000 $).

En se fondant sur des sondages auprès des entreprises canadiennes, le rapport estime que 38 % des petites et moyennes entreprises et 71 % des grandes entreprises investissent dans les arts par l’entremise de commandites, de dons en nature ou de dons monétaires. En 2014, les commandites accaparaient 57 % du soutien des milieux d’affaires, les dons en nature de biens et services 30 %, et les dons monétaires 13 %.

82 % des entreprises qui investissent dans les arts affirment que le fait de recevoir un soutien public n’a aucune incidence sur la probabilité qu’elles fassent ou non un don à un organisme. 90 % des entreprises qui soutiennent les arts n’envisagent pas de modifier leur contribution actuelle, même si le montant du soutien public reçu par l’organisme bénéficiaire de leur don devait diminuer.

Un sondage d’opinion publique a constaté que 72 % croient que « beaucoup d’organismes artistiques et culturels dépendent des dons des entreprises pour pouvoir fonctionner. » Un sondage auprès des entreprises a constaté que très exactement la moitié des entreprises étaient du même avis.

71 % des répondants croient qu’« il est important d’aider les arts à devenir plus accessibles », opinion que ne partagent que 49 % des entreprises sondées.

62 % des membres du public sondés conviennent que « les entreprises ont un rôle important à jouer dans le soutien des arts ». Seulement 40 % des entreprises sondées sont du même avis.

Quant à la perception des raisons « assez bonnes » ou « très bonnes » pour soutenir les arts, un pourcentage très élevé de membres du public était d’accord avec l’amélioration du mieux-être personnel (81 %), l’assistance au développement affectif et intellectuel des enfants (75 %), et la réduction de l’aliénation et de la criminalité chez les jeunes (également 75 %). Les raisons invoquées le plus souvent par les entreprises pour soutenir les arts sont l’assistance au développement affectif et intellectuel des enfants (71 %), les contributions au mieux-être personnel (60 %), et la réduction de l’aliénation et de criminalité chez les jeunes (51 %).

Le sondage d’opinion publique révèle également que plus de répondants « préféreraient assister » à un événement artistique (34 %) que sportif (29 %), 23 % n’ont aucune préférence et 14 % n’iraient à ni l’un ni l’autre ou sont indécis. Quatre des six groupes d’âge préfèrent une activité artistique. Seuls les 25-34 ans et 35-44 ans préfèrent les sports.

Summary: 

Comme l’indique le titre du rapport, une des principales constatations de cette présentation sur des recherches en cours est que de nombreux Canadiens ont une opinion favorable des entreprises qui soutiennent les arts. Un sondage d’opinion publique a révélé que 52 % des répondants « démontrent une préférence marquée pour les entreprises qui soutiennent les arts et la culture ».