Les arts et le patrimoine : Sondage sur l’accès et la disponibilité 2016-2017

Basé sur un sondage auprès de plus de 2 000 Canadiens (comprenant des échantillons importants de jeunes et d’autochtones), ce rapport présente des données sur la fréquentation des activités liées aux arts et au patrimoine; la participation personnelle aux arts; et les perceptions des activités culturelles et du soutien public des arts. Le rapport conclut qu’il existe « un engagement public élevé envers les arts et la culture au Canada ». Les données nationales de base ont une marge d’erreur de 2,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Presque neuf Canadiens sur dix ont assisté à un spectacle d’arts de la scène ou à des événements artistiques en 2016 (87 %), et un nombre quasi comparable a visité des établissements du patrimoine (80 %). Voici les activités artistiques les plus fréquentées :

  • Un spectacle musical ou un concert (61 %)
  • Un salon ou une foire d’artisanat (53 %)
  • Un festival artistique ou culturel dans votre collectivité locale (51 %)
  • Une représentation théâtrale (41 %)
  • Un festival artistique ou culturel en dehors de la collectivité locale (32 %)
  • Un spectacle de danse (26 %)
  • Une activité artistique « faisant appel à la technologie du cinéma, de la vidéo ou du numérique, mais non sous forme de film au cinéma » (25 %)
  • Une collaboration artistique entre des artistes professionnels et des membres de la collectivité (25 %)

Les activités patrimoniales les plus fréquentes comprennent les visites de bâtiments ou de lieux historiques (60 % des répondants), les musées ou centres des sciences (56 %), les zoos, aquariums ou jardins botaniques (51 %), et les galeries d’art publiques (40 %). Les jeunes de 15 à 24 ans étaient plus susceptibles que les répondants plus âgés de visiter tous les types d’établissements du patrimoine.

Deux tiers des Canadiens ont utilisé Internet pour accéder ou participer aux arts en 2016, les activités en ligne les plus fréquentes étant « pour discuter d’un organisme artistique ou culturel, d’un événement ou d’un artiste ou en savoir plus à leur sujet au moyen des médias sociaux (45 %); pour visionner un spectacle artistique préenregistré (41 %); ou pour améliorer des compétences, trouver des cours ou trouver des groupes auxquels se joindre pour des activités artistiques (38 %). »

Environ quatre Canadiens sur dix (41 %) ont assisté à des spectacles créés ou donnés par des membres issus de groupes minoritaires ou les ont visionnés en direct, tandis que 14 % des Canadiens ont assisté à un rassemblement artistique ou un pow-wow organisé par des membres des Premières Nations, des Inuits ou des Métis en 2016. Parmi les répondants autochtones, ce taux de fréquentation était de 46 %.

Parmi ceux qui ont assisté à une activité artistique en 2016, les motivations les plus fréquentes étaient pour avoir du plaisir ou s’amuser (59 %), pour apprendre quelque chose de nouveau (24 %), pour passer du temps avec leurs amis ou leur famille (21 %), et pour vivre de nouvelles expériences ou découvrir de nouveaux artistes ou de nouvelles formes d’expression artistique (15 %). Chez les personnes qui n’ont pas assisté à une activité artistique, les obstacles comprennent un manque d’intérêt (42 %) et un manque de temps (30 %). Seulement 12 % d’entre eux déclarent que le coût est un obstacle.

Concernant la participation des répondants aux arts, 53 % affirment avoir participé personnellement à au moins une activité artistique en 2016, comme « faire de la photographie ou des vidéos en tant qu’activité artistique (23 %) », « chanter, jouer d’un instrument, ou écrire, composer ou remixer une pièce musicale (22 %) », créer de l’art visuel (18 %), danser (15 %), faire de la création littéraire (14 %), et faire des métiers d’arts (12 %). Les jeunes de 16 à 24 ans étaient plus susceptibles que les répondants plus âgés à participer à des activités créatives.

Comme observe le rapport, « une importante majorité de Canadiens, soit 85 % ou plus, indiquent être en accord (soit fortement ou plutôt en accord) avec chacun des huit énoncés suivants au sujet des bénéfices des arts et de la culture pour la société » :

  • « Les arts constituent un bon moyen d’aider les gens à réfléchir et à travailler de façon créative » (95 %)
  • « Les expériences artistiques sont une bonne occasion de réunir des gens de langues et de traditions culturelles différentes » (95 %)
  • « Les activités artistiques ou culturelles au sein d’une collectivité font en sorte qu’il est plus agréable d’habiter à cet endroit » (94 %)
  • « L’exposition aux arts et à la culture est importante pour le bien-être individuel » (92 %)
  • « Les acteurs, musiciens, écrivains et autres artistes canadiens sont parmi les meilleurs au monde et font bonne figure sur la scène internationale » (90 %)
  • « Les arts et la culture nous aident à exprimer et à définir ce que signifie d’être Canadien » (89 %)
  • « Les activités artistiques ou culturelles sont importantes pour le bien-être économique d’une collectivité » (88 %)
  • « Il est important d’appuyer les arts en faisant du bénévolat ou en donnant des fonds ou des biens » (85 %)

Le rapport estime qu’en comparaison à un sondage semblable effectué en 2012, le nombre de répondants fortement d’accord avec bon nombre de ces affirmations a augmenté entre 2012 et 2017.

Lorsqu’on les interroge sur l’importance des activités artistiques et culturelles pour leur qualité de vie et celle de leurs familles, 69 % des répondants ont choisi « très importants » (27 %) ou « passablement importants » (42 %). Les jeunes de 16 à 24 ans sont moins susceptibles que les répondants plus âgés d’indiquer que les arts sont « très importants » pour leur qualité de vie (18 % contre 28 % des répondants de 25 ans et plus).

En ce qui a trait au rôle que le gouvernement peut jouer pour appuyer la culture, presque neuf Canadiens sur dix (88 %) s’entendent sur le fait que les gouvernements doivent accorder beaucoup d’importance (38 %) ou passablement d’importance (50 %) au soutien des arts et de la culture au Canada. De plus, une forte majorité de répondants conviennent que les gouvernements doivent :

  • Aider « à protéger et à préserver le patrimoine canadien » (95 %)
  • Promouvoir « la sensibilisation aux événements artistiques et culturels canadiens » (90 %)
  • Offrir « un soutien financier afin de faciliter la construction et l’entretien d’installations consacrées aux arts, à la culture et au patrimoine » (88 %)
  • Offrir « des incitatifs fiscaux et d’autres mesures pour encourager le secteur privé à soutenir les arts et la culture » (84 %)
  • Offrir « un soutien financier individuel aux artistes afin qu’ils créent des œuvres artistiques » (73 %)

Le rapport complet contient beaucoup plus d’informations au sujet des résultats de 2017 ainsi que des comparaisons au sondage de 2012. Il y a également plus de 250 pages de tableaux de données détaillées comprenant des ventilations de données provinciales (ou régionales) et démographiques.

Summary: 

Basé sur un sondage auprès de plus de 2 000 Canadiens (comprenant des échantillons importants de jeunes et d’autochtones), ce rapport présente des données sur la fréquentation des activités liées aux arts et au patrimoine; la participation personnelle aux arts; et les perceptions des activités culturelles et du soutien public des arts. Le rapport conclut qu’il existe « un engagement public élevé envers les arts et la culture au Canada ».