Les arts à l’ère numérique

Rapport sur les données du sondage

Publié par : 
Auteur : 

Basé sur un sondage complété par 907 organismes artistiques et 2 680 artistes au Canada, ce rapport examine « l’incidence des technologies numériques sur la création, la diffusion et les pratiques commerciales des artistes et des organismes artistiques au Canada ». Le sondage visait en premier lieu les organismes artistiques et les artistes bénéficiaires d’une subvention du Conseil des arts du Canada, bien que des organismes et des artistes qui n’avaient jamais reçu de soutien du Conseil des arts du Canada y aient également participé. À 23 %, le taux de participation des organismes artistiques et des artistes était ex aequo.

En général, la plupart des répondants se disent « à l’aise » ou « très à l’aise » avec le numérique (71 % des organismes et 60 % des artistes). Un peu plus d’un tiers des organismes artistiques (38 %) et de la moitié des artistes (54 %) ont créé des « œuvres numériques ».

Le sondage constate que les organismes artistiques estiment que les technologies numériques sont particulièrement importantes pour les activités de marketing, de communication et de promotion; pour l’élargissement, la médiation et la fidélisation du public; pour l’exploitation de l’organisme; pour le réseautage; et pour la recherche. Du côté des artistes, le numérique sert notamment aux activités de marketing, de communication et de promotion; à la recherche; au réseautage; à l’élargissement, à la médiation et à la fidélisation du public; et à la diffusion de l’art.

En moyenne, les organismes artistiques estiment qu’ils consacrent 37 % de leur budget de fonctionnement aux technologies numériques. Le sondage constate que le coût (initial et permanent) des outils numériques est la première préoccupation des organismes et des artistes. Seulement 44 % des organismes artistiques et 52 % des artistes se disent « satisfaits » ou « très satisfaits » de leurs investissements dans le numérique. Le rapport indique que les répondants savent que le numérique leur permet d’en faire plus, bien qu’ils soient incertains de la façon de profiter pleinement de ces outils.

Lorsqu’on les interroge sur leurs investissements futurs dans certains outils numériques, les organismes artistiques choisissent le plus souvent les communications et la fidélisation numériques (79 %), les sites Web (78 %), la diffusion numérique (68 %) et les médias sociaux (65 %). Pour leur part, les artistes s’attendent à investir le plus souvent dans les sites Web (71 %), les communications et la fidélisation numériques (63 %), le financement collectif (55 %), les blogues (également 55 %), les médias sociaux (54 %) et la diffusion numérique (53 %).

Le projet de recherche comportait aussi une analyse documentaire des rapports portant sur les arts et le numérique. Cette analyse constate que six « phénomènes numériques influent profondément sur les secteurs des industries des arts et de la création, dont les suivants : »

  1. Découvrabilité (c.-à-d. « des défis plus grands pour atteindre les publics, ou pour être découverts, dans un monde du contenu surpeuplé »).
  2. « Le rôle changeant des intermédiaires, conservateurs et programmateurs ».
  3. « Les œuvres multiformats et transmédia ».
  4. « Les médias sociaux comme moyen de créer des liens avec le public et comme moyen de diffuser un contenu ».
  5. « Des sources de financement diversifiées, notamment le financement collectif pour créer leur capacité numérique, introduire les mises à niveau nécessaires, entreprendre de nouveaux projets numériques ou solidifier leur base de financement ».
  6. « La réalité virtuelle et augmentée ».

Certains des principaux thèmes des stratégies numériques pour les arts comprennent :

  • « utiliser les technologies numériques dans le développement et la création de nouvelles œuvres;
  • appuyer l’innovation dans les industries des arts et de la création;
  • permettre un plus grand accès aux œuvres créatives et leur diffusion grâce aux technologies numériques;
  • renforcer la capacité organisationnelle des organismes artistiques et de création grâce aux technologies numériques;
  • renforcer l’inclusion sociale par le numérique. »

 

Summary: 

Basé sur un sondage complété par 907 organismes artistiques et 2 680 artistes au Canada, ce rapport examine « l’incidence des technologies numériques sur la création, la diffusion et les pratiques commerciales des artistes et des organismes artistiques au Canada ». En général, la plupart des répondants se disent « à l’aise » ou « très à l’aise » avec le numérique (71 % des organismes et 60 % des artistes). Un peu plus d’un tiers des organismes artistiques (38 %) et de la moitié des artistes (54 %) ont créé des « œuvres numériques ».