Les artistes dans les grandes villes du Canada

selon le recensement de 2006

Publié par : 

Ce rapport propose une analyse des artistes qui habitent dans 93 grandes villes du Canada et présente des statistiques sur le nombre d'artistes et leur revenu ainsi que sur les tendances entre 1991 et 2006. Le rapport esquisse un profil des artistes des grandes villes par province et trace l'évolution du nombre et du revenu des artistes entre 1991 et 2006 pour les 93 villes avec une population de 50 000 personnes ou plus.

Il y a un total de 103 500 artistes dans les 93 grandes villes examinées par cette étude, soit trois quarts (74 %) des 140 000 artistes du Canada.

La ville de Toronto accueille le plus grand nombre d'artistes (22 265), suivie de Montréal (13 425) et de Vancouver (8 155). Les sept autres villes ayant plus de 2 000 artistes sont Calgary (5 110), Ottawa (4 550), Edmonton (3 255), Winnipeg (2 905), Mississauga (2 285), Halifax (2 215) et Québec (2 100). Près de la moitié (47 %) des 140 000 artistes au Canada habitent dans ces dix villes.

Dans les 93 villes étudiées, ils représentent 0,90 % des populations actives locales regroupées, ce qui est supérieur à la moyenne canadienne (0,77 %).

Les trois villes qui ont les plus fortes concentrations d'artistes se trouvent en Colombie-Britannique : Vancouver (2,35 %), Victoria (1,87 %) et le district municipal de Vancouver-Nord (1,61 %). Toronto (1,60 %) et Montréal (1,53 %) sont aux quatrième et cinquième rangs des grandes villes canadiennes. Six autres grandes villes ont une concentration d'environ 1 % : Saanich (C.-B.), Halifax (N.-É.), St. John's (T.-N.-L.), Fredericton (N.-B.), New Westminster (C.-B.) et Oakville (Ont.).

Compte tenu du coût de vie relativement élevé d'une grande ville, le revenu moyen des artistes est très faible. Dans 27 des 63 villes ayant des données fiables sur le revenu, le revenu moyen d'un artiste est inférieur au seuil de faible revenu de Statistique Canada d'une personne célibataire. Dans 47 des 63 villes ayant des données fiables à ce chapitre, le revenu moyen d'un artiste est inférieur au seuil de faible revenu d'une famille de deux personnes.

Pour l'ensemble du Canada, le revenu moyen des artistes est inférieur de 37 % à celui des autres travailleurs. Les artistes ont un revenu inférieur à la moyenne canadienne dans la plupart des grandes villes. L'écart de revenu est supérieur à la moyenne canadienne (soit 38 % ou plus) dans 52 des 63 villes ayant des données fiables.

Les arts sont un secteur de croissance dans la plupart des villes canadiennes. Dans les 92 grandes villes ayant des données fiables entre 1991 et 2006, le nombre d'artistes a augmenté de 40 % pour les artistes et de 25 % pour l'ensemble de la main-d'œuvre. Dans 55 des 92 grandes villes étudiées, le taux de croissance du nombre d'artistes est supérieur à la croissance de la population active locale entre 1991 et 2006. Toutefois, cette croissance a ralenti entre 2001 et 2006, n'étant supérieure que dans 41 des 92 grandes villes.

Le nombre d'artistes a considérablement augmenté dans beaucoup de régions suburbaines. On retrouve parmi les dix grandes villes où le nombre d'artistes a doublé (ou plus) entre 1991 et 2006 beaucoup de villes de banlieue de Toronto (Whitby, Vaughan et Richmond Hill) et de Vancouver (Coquitlam et Langley). Quatre autres villes ayant eu des augmentations très marquées se trouvent dans les grandes régions de Vancouver et Toronto, soit Chilliwack (C.‑B.), Barrie (Ont.), Guelph (Ont.) et Niagara Falls (Ont.). Fredericton (N.-B.) est la dixième ville où le nombre d'artistes a doublé.

Seules 11 grandes villes ont assisté à un recul de leur nombre d'artistes entre 1991 et 2006. Ces villes ont tendance à se trouver dans les régions éloignées et moins peuplées du pays. Certaines villes situées plus au nord des provinces, notamment Saguenay (Qc), North Bay (Ont.), le Grand Sudbury (Ont.) et Prince George (C.-B.), ont connu un tel déclin. Shawinigan (Qc), le cap Breton (N.-É.), Saint-Hyacinthe (Qc), le comté de Norfolk (Ont.) et le comté de Strathcona (AB) figurent parmi les municipalités moins peuplées où le nombre d'artistes a reculé.

Certains artistes ou autres travailleurs peuvent choisir une municipalité où s'établir parce que celle-ci est réputée être accueillante pour les arts. Par conséquent, il est possible que le nombre d'artistes ou la population active augmente plus vite au fil des années dans les villes qui ont déjà une concentration ou un nombre d'artistes particulièrement élevé. Le rapport conclut qu'il ne semble pas y avoir de rapport entre la concentration d'artistes et la croissance du nombre d'artistes. Il ne semble pas y avoir non plus de rapport entre le nombre absolu d'artistes et la croissance de ce nombre. Enfin, il ne semble pas y avoir de simple rapport entre la concentration ou le nombre d'artistes et la croissance générale de la population active locale.

Summary: 

Ce rapport propose une analyse des artistes qui habitent dans 93 grandes villes du Canada et présente des statistiques sur le nombre d'artistes et leur revenu ainsi que sur les tendances entre 1991 et 2006. Il y a un total de 103 500 artistes dans les 93 grandes villes examinées par cette étude, soit trois quarts (74 %) des 140 000 artistes du Canada.

Legacy ID (artUID): 
50561