Le financement privé de la culture

Ce rapport de Montréal sur le soutien accordé par les entreprises à la culture, basé sur des entrevues avec des représentants de 50 entreprises ainsi que sur un sondage en ligne complété par 210 gens d'affaires, constate que les principales motivations pour des commandites privées sont améliorer l'image et la réputation d'une société, contribuer à la qualité de vie d'une collectivité et contribuer à la vitalité économique de la collectivité. En ce qui a trait aux dons des entreprises, la contribution de la culture à la qualité de vie était la principale motivation.

Le rapport affirme que « la culture est devenue une composante fondamentale de l'identité montréalaise; un facteur d'attraction des talents; une composante majeure de la qualité de vie; [et] un secteur dont les réussites internationales sont dignes d'inspirer l'ensemble des acteurs de l'économie de la région métropolitaine. »

Dans les entrevues avec les représentants des entreprises, les récipiendaires les plus souvent mentionnés étaient les théâtres, les organismes de musique classique, les musées et les organismes de danse. Les entrevues ont également révélé que près de la moitié des entreprises reçoivent 100 demandes de financement ou plus par année.

Le sondage a indiqué que les décisions des entreprises de soutenir les organismes culturels sont fréquemment le fait d'un individu ayant une affinité pour la culture, souvent une personne qui a développé une passion pour les arts à la maison ou à l'école. Le rapport observe que les contacts personnels sont également importants pour les organismes culturels qui désirent augmenter leur soutien du secteur privé.

Les obstacles à l'amélioration du soutien du secteur privé comprennent la perception que la culture n'est pas une priorité auprès de la population ainsi que la perception que trop d'artistes sont trop centrés sur leurs propres objectifs pour représenter adéquatement les avantages que les entreprises obtiennent en soutenant la culture. Le sondage a également découvert que très peu d'entreprises sont au courant des allègements fiscaux offerts par la province pour le soutien de la culture.

Le rapport propose quatre pistes d'action pour accroître la participation du secteur privé au financement de la culture : 1) rapprocher les entreprises et les organismes culturels; 2) mettre en valeur les avantages stratégiques du financement de la culture pour les entreprises; 3) stimuler les différents moyens qu'emploient les entreprises pour soutenir la culture; et 4) transmettre les outils du milieu des affaires aux organismes culturels.

Summary: 
Ce rapport de Montréal sur le soutien accordé par les entreprises à la culture, basé sur des entrevues avec des représentants de 50 entreprises ainsi que sur un sondage en ligne complété par 210 gens d'affaires, constate que les principales motivations pour des commandites privées sont améliorer l'image et la réputation d'une société, contribuer à la qualité de vie d'une collectivité et contribuer à la vitalité économique de la collectivité. En ce qui a trait aux dons des entreprises, la contribution de la culture à la qualité de vie était la principale motivation.
Legacy ID (artUID): 
50340