L’Ontario à l’ère de la créativité

Publié par : 

Pour que l'Ontario devienne un « leader mondial à l'ère de la créativité », ce rapport maintient que la création de la prospérité pour les Ontariens et les Ontariennes exige que l'on mette « davantage à profit les capacités créatives de la population et de la main-d'œuvre, en consolidant les industries regroupées et en exploitant le potentiel créatif de la génération actuelle et des générations futures. »

Le rapport constate que les industries de services dominent actuellement l'économie. Plus précisément, « Au cours des vingt-cinq dernières années, le pourcentage de professions axées sur la créativité est passé de 26 pour cent de la main-d'oeuvre provinciale à 30 pour cent. » Le rapport maintient que par conséquent, l'économie est passée d'une période où les compétences physiques et les tâches répétitives étaient mises en valeur à une ère où l'intelligence, les capacités analytiques, la capacité de collaborer et le jugement sont essentiels. La créativité humaine est devenue « la ressource économique par excellence. La capacité à trouver de nouvelles idées et de meilleures façons de faire est, en définitive, le moteur de l'innovation, qui à son tour permet d'accroître la productivité et, par conséquent, le niveau de vie. »

Actuellement, l'Ontario se positionne « loin derrière un bon nombre de régions analogues nord-américaines et [tire] un peu de l'arrière sur les meilleures régions analogues dans le monde en ce qui a trait au rendement économique par personne », en partie parce que « le développement des capacités créatives de nos citoyens est moins important que celui des citoyens de provinces, de territoires ou d'États, qui sont des chefs de file dans le monde. »

Selon le rapport, les gouvernements, les entreprises et les particuliers ont tous un rôle à jouer dans le virage à une économie plus créative. Afin de profiter du potentiel créatif des Ontariens et des Ontariennes, le rapport recommande que d'ici 2030, la province devienne « le premier endroit au monde où les emplois axés sur la créativité comptent pour la moitié de tous les emplois ». Le rapport avance également que l'Ontario doit être présentée comme « la province créative ». Afin de bâtir le réservoir de talents de la province, l'Ontario doit tenter d'assurer qu'une grande proportion de jeunes fasse des études collégiales ou universitaires. Le rapport maintient qu'il y a un besoin de nouveaux filets de sécurité sociale, y compris le développement de la petite enfance, des investissements dans le développement des compétences et un « régime d'assurance-salaire aux travailleurs possédant de nombreuses années d'ancienneté ». Enfin, pour « bénéficier d'un avantage géographique partout dans la province », l'Ontario doit investir dans la connectivité entre les régions et assurer que la « méga région » tire parti de son plein potentiel.

Summary: 
Pour que l'Ontario devienne un « leader mondial à l'ère de la créativité », ce rapport maintient que la création de la prospérité pour les Ontariens et les Ontariennes exige que l'on mette « davantage à profit les capacités créatives de la population et de la main-d'œuvre, en consolidant les industries regroupées et en exploitant le potentiel créatif de la génération actuelle et des générations futures. »
Legacy ID (artUID): 
50538