L’investissement de Saskatoon au chapitre de la culture, 2009 à 2012

Avec des comparaisons à douze autres villes canadiennes (Saskatoon’s Investment in Culture, 2009 to 2012)

Publié par : 

Tout en concentrant sur les investissements culturels de la ville de Saskatoon, ce document de recherche renferme également des renseignements au sujet des dépenses des autres gouvernements municipaux qui ont participé à un processus semblable d’étalonnage au cours des dernières années. En rappelant que les villes veulent savoir où elles se situent par rapport aux autres villes, la présentation résume les conclusions d’une étude récente de sept villes (Edmonton, Hamilton, Halifax, Saskatoon, Windsor, Richmond et Oakville).

Deux statistiques clés ont été mises en valeur : l’investissement par personne au chapitre des arts, de la culture et du patrimoine en 2012, et les dépenses moyennes par personne entre 2009 et 2012. Les investissements locaux compris dans l’étude portaient sur les dépenses de fonctionnement, les subventions et les immobilisations pour les arts de la scène, les arts visuels, les arts médiatiques, les métiers d’art, le design, les musées, le patrimoine, les événements spéciaux, les activités multidisciplinaires, les industries créatrices et culturelles, les équipements culturels appartenant à la ville, les districts culturels, l’art public et les autres achats d’œuvres d’art. Les dépenses consacrées aux bibliothèques ont été exclues de l’étude. La présentation a concentré sur les chiffres « nets » des investissements et excluait les transferts de fonds des autres paliers de gouvernement ainsi que les autres sources de revenus des salles de théâtre municipales et des autres installations municipales qui prélèvent des droits d’entrée. Les données nettes sur les investissements fournissent des estimations des dépenses à partir de l’assiette fiscale municipale.

En ce qui concerne les dépenses annuelles moyennes au chapitre de la culture entre 2009 et 2012, c’est à Edmonton que l’investissement par personne est le plus élevé (34,39 $), suivie de Saskatoon (32,36 $), Richmond (23,52 $), Hamilton (23,51 $), Oakville (19,28 $), Halifax (17,19 $) et Windsor (12,49 $).

Les données de l’année la plus récente (2012) indiquent que Saskatoon avait l’investissement global le plus élevé au chapitre de la culture (47,05 $), suivie d’Edmonton (38,68 $), Richmond (31,85 $), Hamilton (24,10 $), Halifax (17,25 $), Oakville (16,69 $) et Windsor (15,30 $).

Si l’on établit une comparaison avec six grandes villes qui ont utilisé la même définition et méthodologie en 2009, Saskatoon se classe quatrième (investissement de 29,38 $ en 2009), comparativement à 54,91 $ à Montréal, 47,33 $ à Vancouver, 42,39 $ à Calgary, 27,58 $ à Ottawa, 18,98 $ à Toronto et 9,44 $ à Mississauga.

Summary: 

Tout en concentrant sur les investissements culturels de la ville de Saskatoon, ce document de recherche renferme également des renseignements au sujet des dépenses des autres gouvernements municipaux qui ont participé à un processus semblable d’étalonnage au cours des dernières années. En ce qui concerne les dépenses annuelles moyennes au chapitre de la culture entre 2009 et 2012, c’est à Edmonton que l’investissement par personne est le plus élevé (34,39 $), suivie de Saskatoon (32,36 $), Richmond (23,52 $), Hamilton (23,51 $), Oakville (19,28 $), Halifax (17,19 $) et Windsor (12,49 $). Les données de l’année la plus récente (2012) indiquent que Saskatoon avait l’investissement global le plus élevé au chapitre de la culture (47,05 $), suivie d’Edmonton (38,68 $), Richmond (31,85 $), Hamilton (24,10 $), Halifax (17,25 $), Oakville (16,69 $) et Windsor (15,30 $).