Indice canadien du mieux-être

L'Indice canadien du mieux se veut un indice composé à chiffre unique « pour mesurer le bien-être des Canadiens afin de servir d'alternative aux mesures économiques traditionnelles comme le produit intérieur brut ». Cet indice porte sur huit domaines, notamment les loisirs et la culture.

Le domaine « loisir et culture », qui est perçu comme « faisant une contribution importante au mieux-être des Canadiens et des collectivités canadiennes », rassemble huit indicateurs se rapportant à la participation à des activités culturelles et récréatives. Cinq de ces huit indicateurs portent sur des activités artistiques, culturelles et patrimoniales, du moins en partie : le temps consacré aux activités artistiques et culturelles; le bénévolat dans des organismes culturels et récréatifs; l'assistance moyenne à des spectacles; la moyenne de visites dans des parcs et des sites historiques; et le pourcentage des dépenses totales des ménages consacrées à des activités culturelles et récréatives.

L'Indice canadien du mieux-être suit ces indicateurs depuis 1994, année où l'indice a été réglé à 100. En général, la portion loisir et culture de cet indice a reculé au début des années 2000, atteignant son plus bas niveau en 2004 (94,3). Cette portion a remonté quelque peu depuis pour atteindre 98,2 en 2008. En guise de comparaison, l'indice global a atteint 114,1 en 2008, année où le produit intérieur brut (exprimé en tant qu'indice) était de 133.

Bon nombre des indicateurs loisir et culture ne sont pas disponibles sur une base annuelle. Au cours des 16 années d'existence de l'Indice canadien du mieux-être, certains indicateurs n'ont que trois ou quatre points de données. Dans ces cas, des valeurs ont été imputées pour les années où il n'y a pas de mesures.

Les valeurs récentes de l'Indice canadien du mieux-être doivent être considérées avec beaucoup de prudence. Les indicateurs loisir et culture les plus récents remontent souvent à au moins quelques années (à 2005 ou 2006). Dans cette situation, la valeur mesurée la plus récente est conservée pour l'indicateur. Ceci signifie que les valeurs des indices des dernières années ne sont pas vraiment à jour. Dans le cas de l'indice loisir et culture, ceci signifie également que la valeur à jour dont on dispose (moyenne de visites aux parcs nationaux et aux sites historiques) est à l'origine des changements récents de cette portion de l'indice.

Notant qu'il y a beaucoup d'intérêt pour saisir également les perceptions du public des loisirs et de la culture, l'étude affirme qu'il y a « un besoin pour une enquête nationale consacrée aux loisirs et à la culture qui incorporerait des mesures plus globales et critiques de la participation et des perceptions ».

Summary: 

L'Indice canadien du mieux se veut un indice composé à chiffre unique « pour mesurer le bien-être des Canadiens afin de servir d'alternative aux mesures économiques traditionnelles comme le produit intérieur brut ». Cet indice porte sur huit domaines, notamment les loisirs et la culture.

Legacy ID (artUID): 
50625