Indicateurs des arts / Mieux-être / Impacts sociaux

Volume 12 Numéro 4

Dans ce numéro : Plusieurs rapports récents ont proposé des indicateurs du mieux-être culturel et social. Ce numéro se penche sur deux rapports sur les arts, dont un sur un indicateur américain des arts et un deuxième qui propose un ensemble d’indicateurs culturels pour l’Australie. Nous examinons également l’intégration de la culture dans deux indicateurs internationaux de progrès social et de mieux-être.

PreviewAttachmentSize
ARM_vol12_no4_FR.pdf312.69 KB

Articles

  • Mesure annuelle de la vitalité des arts et de la culture aux États-Unis : 1998-2010 (National Arts Index 2012 – An Annual Measure of the Vitality of Arts and Culture in the United States: 1998-2010)

    Le National Arts Index, un indicateur américain des arts, tente de mesurer « la santé et la vitalité des arts aux États-Unis ». Publié en 2012 et basé en grande partie sur des données de 2010, ce rapport accorde une pondération égale à 83 indicateurs nationaux sur quatre dimensions : les flux financiers; la capacité; la participation aux arts; et la compétitivité. Le rapport couvre les données de 1998 à 2010, l’année de base étant 2003 (année où l’indicateur a été fixé à 100). En 2010, la valeur de cet indicateur était de 96,7, le deuxième niveau le plus faible depuis 1998. Les valeurs les plus élevées ont été enregistrées en 2007 (103,4) et en 1999 (103,3).

  • Première édition – pour consultation (Vital Signs: Cultural Indicators for Australia. First edition – for consultation)

    Ce rapport australien veut « produire un outil qui permettra aux gouvernements, au secteur [culturel] et aux collectivités de suivre les réalisations dans ce secteur ainsi que l’évolution du rôle économique et social des arts et de la culture, de leur vitalité et de l’impact culturel des arts et de la production culturelle de l’Australie ». Basée sur « des recherches approfondies sur les développements internationaux en matière de mesures culturelles », l’étude examine quels indicateurs existent et sont pertinents pour le contexte australien. Le rapport décrit seize indicateurs culturels de niveau élevé, groupés sous trois grands thèmes.

  • En maintenant que « votre vie ne se résume pas aux froids chiffres du [produit intérieur brut] et autres statistiques économiques » qui ne décrivent pas bon nombre des facteurs qui influencent la vie des gens, ce rapport comparatif international tente de fournir « une meilleure compréhension de ce qui est à l’origine du vivre mieux des personnes et nations et de ce qui doit être fait pour améliorer la situation de l’ensemble de la population ». L’indicateur global est composé de 24 indicateurs détaillés regroupés en 11 critères. Un seul de ces 24 indicateurs comprend des éléments culturels.

  • (Social Progress Index)

    Ce rapport comparatif international se veut une tentative de mieux comprendre le développement économique et social en « mesurant les choses qui comptent vraiment pour les gens – les besoins fondamentaux, la nourriture, le logement et la sécurité; l’accès aux services de santé, à l’éducation et à un environnement sain; les possibilités d’améliorer sa vie ». L’indicateur du progrès social comprend 12 éléments à pondération égale regroupés en trois dimensions clés : « les besoins fondamentaux », « les fondements du mieux-être » et « les opportunités ». L’indicateur réunit un total de 52 indicateurs non économiques, mais aucun ne se rapporte aux arts et à la culture.