Indicateur américain des arts de 2012

Mesure annuelle de la vitalité des arts et de la culture aux États-Unis : 1998-2010 (National Arts Index 2012 – An Annual Measure of the Vitality of Arts and Culture in the United States: 1998-2010)

Publié par : 

Le National Arts Index, un indicateur américain des arts, tente de mesurer « la santé et la vitalité des arts aux États-Unis ». Publié en 2012 et basé en grande partie sur des données de 2010, ce rapport accorde une pondération égale à 83 indicateurs nationaux sur quatre dimensions : les flux financiers; la capacité; la participation aux arts; et la compétitivité. Le rapport couvre les données de 1998 à 2010, l’année de base étant 2003 (année où l’indicateur a été fixé à 100).

En 2010, la valeur de cet indicateur était de 96,7, le deuxième niveau le plus faible depuis 1998. Les valeurs les plus élevées ont été enregistrées en 2007 (103,4) et en 1999 (103,3).

Alors que l’indicateur général a tendance à suivre les fluctuations économiques, il y a eu une croissance constante du nombre d’organismes artistiques sans but lucratif (de 76 000 en 2000 à 113 000 en 2010, une augmentation de 49 %). De plus, le nombre d’organismes artistiques multiculturels a beaucoup augmenté depuis 2003.

Le rapport décrit les défis financiers que doivent relever les organismes artistiques : 43 % d’entre eux ont dû éponger un déficit de fonctionnement en 2010 (ils n’étaient que 36 % dans cette situation en 2007). « Les organismes à budget élevé avaient plus tendance à avoir un déficit [mais] il n’y avait pas de tendance prévisible selon la discipline artistique ». Un autre défi financier tient au fait que les organismes culturels ont vu leur part des dons de charité diminuée, celle-ci passant de 4,9 % de la totalité des dons en 2001 à 4,5 % en 2010.

En plus des 113 000 organismes artistiques sans but lucratif, on dénombre environ 800 000 entreprises artistiques à but lucratif aux États-Unis et quelque 2,2 millions d’artistes dans sa population active.

Le rapport constate que la participation du public aux arts évolue : « les consommateurs sont avides d’un engagement plus personnel avec leurs expériences artistiques, ils adoptent des moyens technologiques pour avoir accès aux arts et à la musique et recherchent des expériences culturelles plus variées ». L’assistance aux arts par des adultes américains a augmenté en 2010, la première augmentation de la sorte depuis 2003. Les dépenses de consommation au chapitre des arts sont demeurées relativement stables à 150 milliards de dollars, mais la part consacrée aux arts des dépenses discrétionnaires des particuliers a diminué, passant de 1,88 % en 2002 à 1,45 % en 2010. Selon le rapport, le financement du gouvernement fédéral dans les arts a reculé, passant de 0,42 % à 0,30 % des dépenses discrétionnaires nationales américaines entre 2002 et 2010.

Le rapport renferme d’autres constatations importantes : 

  • « Le public international des industries artistiques américaines est en croissance », avec une augmentation des exportations et un excédent commercial considérable.
  • « Les organismes artistiques encouragent la créativité et l’entrepreneuriat grâce à leurs nouvelles œuvres », avec une augmentation de 14 % du nombre de nouvelles œuvres introduites entre 2005 et 2010.

Americans for the Arts espère que l’indice va « stimuler le dialogue public au sujet de la valeur des arts en plus d’améliorer les politiques et la prise de décision ». Un indice des arts local a également été mis au point pour tous les comtés des États-Unis.

Summary: 

Le National Arts Index, un indicateur américain des arts, tente de mesurer « la santé et la vitalité des arts aux États-Unis ». Publié en 2012 et basé en grande partie sur des données de 2010, ce rapport accorde une pondération égale à 83 indicateurs nationaux sur quatre dimensions : les flux financiers; la capacité; la participation aux arts; et la compétitivité. Le rapport couvre les données de 1998 à 2010, l’année de base étant 2003 (année où l’indicateur a été fixé à 100). En 2010, la valeur de cet indicateur était de 96,7, le deuxième niveau le plus faible depuis 1998. Les valeurs les plus élevées ont été enregistrées en 2007 (103,4) et en 1999 (103,3).