Incidences de l’économie liée aux arts inuits

Auteur : 

Fondé sur un Sondage sur l’économie axée sur les arts inuits de 2016 conçu sur mesure ainsi que l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 de Statistique Canada, ce rapport décrit les retombées économiques des arts inuits au Canada. Dans l’ensemble, le rapport constate que « l’économie liée aux arts inuits était à l’origine de 87,2 millions de dollars du PIB du Canada » et avait « soutenu plus de 2 700 équivalents temps plein » en 2016.

Le rapport estime les incidences économiques dans trois groupes de disciplines :

  • Les arts visuels et l’artisanat inuits sont à l’origine de la part la plus importante des incidences économiques : 64 millions de dollars (73 % de l’incidence totale sur le PIB) et 2 106 équivalents à temps plein (ETP) (77 %).
  • Les incidences économiques des artistes inuits de la scène s’élèveraient à 13 millions de dollars (15 %) et à 419 ETP (également 15 %).
  • Les incidences économiques du cinéma, des médias, de l’écriture et de l’édition inuits représentent 10 millions de dollars du PIB (11 %) et 208 ETP (8 %).

Sur une base régionale, plus de la moitié des incidences sur le PIB et les emplois sont au Nunavut (elles sont beaucoup plus élevées qu’à Nunavik, Nunatsiavut, Inuvialuit et ailleurs au Canada à l’extérieur de l’Arctique).

Il n’est pas possible d’exagérer l’importance des arts visuels et de l’artisanat : un quart de la population inuite au Canada (soit 26 % des personnes de 15 ans et plus) « se consacre à la production d’arts visuels et d’artisanat », soit pour la vente ou une utilisation personnelle. C’est au Nunavut où cette proportion est la plus élevée, une personne sur trois produisant des œuvres d’arts visuels ou de l’artisanat.

Les 26 % d’Inuits canadiens qui produisent des œuvres d’arts visuels ou de l’artisanat comprennent 8 % des résidents qui le font en vue de la vente et 18 % qui le font pour leur utilisation personnelle ou leur famille. Le rapport estime qu’après les dépenses, les artistes qui produisent des œuvres d’arts visuels et d’artisanat gagnent en moyenne à peine 12 $ l’heure. On estime que le revenu médian annuel des activités artistiques serait de 2 100 $ par artiste. Au haut de l’échelle, 11 % des artistes gagnent plus de 20 000 dollars de leur pratique d’arts visuels, et 11 % d’entre eux gagnent de 10 000 dollars à 20 000 dollars par année.

Il y a plus de femmes artistes dans les arts visuels (2 510) que d’hommes (1 720), mais les femmes en tirent un revenu annuel moyen inférieur (5 200 $ comparativement à 11 600 $ pour les hommes).

Summary: 

Fondé sur un Sondage sur l’économie axée sur les arts inuits de 2016 conçu sur mesure ainsi que l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 de Statistique Canada, ce rapport décrit les retombées économiques des arts inuits au Canada. Dans l’ensemble, le rapport constate que « l’économie liée aux arts inuits était à l’origine de 87,2 millions de dollars du PIB du Canada » et avait « soutenu plus de 2 700 équivalents temps plein » en 2016.