Impacts sociaux des arts de la scène

Publié par : 

Cette présentation traite de résultats d'études sur les grands impacts sociaux de l'assistance aux arts de la scène sur les individus. De plus, la présentation propose des données clés sur l'assistance en 2005 et les tendances en la matière depuis 1992.

L'essentiel de la présentation examine des preuves de liens entre l'assistance aux arts de la scène et des phénomènes sociaux comme le bénévolat, les dons, la participation à la vie de quartier, le sentiment d'appartenance et la qualité de vie. Ces preuves proviennent de deux récents rapports de Hill Stratégies Recherche : Les effets sociaux de la culture : statistiques exploratoires et Les effets sociaux de la culture : modèles statistiques détaillés. Les données de ces deux rapports proviennent de l'Enquête sociale générale de 2005 de Statistique Canada. Presque 10 000 Canadiens et Canadiennes avaient alors répondu aux questions culturelles de l'enquête.

La présentation observe qu'une personne est une amatrice des arts de la scène si elle a assisté à au moins un spectacle en 2005. Les arts de la scène comprennent la musique populaire, la musique classique, le théâtre, la danse et l'opéra. C'est manifestement là un seuil minimum de participation culturelle. Beaucoup d'activités dans ces catégories n'ont pas d'objectifs sociaux en soi. Par conséquent, il est possible que leurs impacts sociaux soient inférieurs à ceux des activités artistiques qui ont un objectif social manifeste.

Pour certains indicateurs sociaux, il y a peu ou pas de différences entre les amateurs d'arts de la scène et les personnes qui ne vont jamais voir de spectacles. Toutefois, d'autres statistiques font état d'une relation entre l'assistance aux arts de la scène et un engagement social positif. Parmi les indicateurs positifs de l'engagement social des amateurs des arts de la scène notons :

  • Beaucoup plus d'amateurs des arts de la scène font du bénévolat pour un organisme sans but lucratif (48 %) que de personnes qui ne vont jamais voir un spectacle (28 %).
  • Passablement plus d'amateurs des arts de la scène font des dons d'argent ou de biens à un organisme sans but lucratif (88 %) que de gens qui n'assistent pas à des spectacles (71 %).
  • Soixante-treize pour cent des amateurs des arts de la scène (comparativement à 67 % des non-amateurs) affirment avoir rendu service à un voisin au cours du mois précédent l'enquête.
  • Moins d'amateurs des arts de la scène se sentent pris dans une routine quotidienne (33 % d'amateurs contrairement à 38 % de non-amateurs).
  • Dans les six modèles statistiques de prédiction du comportement social, l'assistance au théâtre s'est avérée avoir un impact statistiquement significatif sur quatre des six indicateurs sociaux.

La présentation avance que cette information peut être importante pour le développement du public et des donateurs des arts de la scène. Elle encourage les organismes à échanger avec leur public et donateurs sur ce qui les motive, sur les avantages les plus appréciés et sur la satisfaction espérée et ressentie à la sortie d'un spectacle.

La présentation met en valeur les motivations qui se sont avérées importantes dans certains projets de recherche récents et suggère des façons dont les organismes des arts de la scène peuvent « ajouter de la valeur à l'expérience des arts ».

Summary: 

Cette présentation traite de résultats d'études sur les grands impacts sociaux de l'assistance aux arts de la scène sur les individus. De plus, la présentation propose des données clés sur l'assistance en 2005 et les tendances en la matière depuis 1992.

Legacy ID (artUID): 
50493