Enquête du gouvernement du Canada sur les établissements du patrimoine : 2015

Cette enquête canadienne, réalisée en 2015 et portant sur les données de 2013, a pour but de « fournir des données globales aux gouvernements et aux associations culturelles afin de mieux comprendre les établissements du patrimoine et de contribuer à l’élaboration de politiques et à l’exécution de programmes ». Ce compte rendu utilise l’année des données (2013) pour résumer les constatations et non l’année du rapport (2015).

En tout, 1 622 établissements du patrimoine sans but lucratif ont répondu à l’enquête de 2013, représentant 63 % des quelque 2 600 organismes sans but lucratif du secteur du patrimoine. Le rapport porte sur les galeries d’art autonomes, les musées, les sites historiques, les jardins zoologiques et les jardins botaniques ainsi que les organismes rattachés à un établissement plus important comme les galeries d’art affiliées à une université. Les données proviennent de deux sources : les données de l’Agence du revenu du Canada sur 1 244 établissements du patrimoine qui sont des organismes de bienfaisance enregistrés et les données de 736 répondants à un sondage sur Internet (taux de réponse de 34,5 %). Comme certains établissements du patrimoine figurent dans les deux groupes, le nombre de répondants peut totaliser plus de 1 622.

En 2013, on estime que le total des revenus des organismes du patrimoine s’élevait à 2,12 milliards de dollars, une augmentation de 2,9 % par rapport à 2011 (les chiffres n’ont pas été corrigés pour l’inflation). Le total des dépenses était de 1,97 milliard, produisant un excédent de fonctionnement équivalent à 3,7 % du total des revenus en 2013.

Les revenus de source publique constituent essentiellement la moitié des revenus de fonctionnement des organismes du patrimoine en 2013 (49 %). Les revenus gagnés représentent 36 % des revenus de fonctionnement, tandis que les dons du secteur privé en forment 14 %. (Les pourcentages peuvent ne pas totaliser 100 % à cause de l’arrondissement des données.) Entre 2011 et 2013, les revenus gagnés ont augmenté de 8,9 %, les revenus de source publique n’ont pas changé (une croissance de 0,2 %) et les revenus du secteur privé ont reculé de 1,8 %.

La moitié des organismes du patrimoine (exactement 50 %) prélèvent des droits d’entrée. Les droits d’entrée moyens de ces organismes étaient de presque 10 $ en 2013, une augmentation par rapport aux droits d’un peu moins de 8 $ en 2011.

En 2013, la rémunération du personnel était de loin le poste de dépenses le plus élevé des organismes du patrimoine, totalisant 43 % des dépenses. Les organismes avaient un effectif de 11 630 personnes à temps plein et 16 913 à temps partiel. Le rapport observe qu’il y avait beaucoup plus de bénévoles (103 597) que de membres du personnel, soit un rapport d’environ trois à un. Les organismes du patrimoine du Canada ont bénéficié de près de 5,7 millions d’heures de bénévolat en 2013.

Les organismes du patrimoine ont reçu 61,9 millions de visites sur place et 146,2 millions visites sur Internet en 2013. Ils ont présenté plus de 16 000 expositions permanentes et ont créé 7 800 nouvelles expositions. Les résultats de l’enquête indiquent que les établissements du patrimoine ont numérisé 16,4 % des artefacts. Ce sont les musées (26,1 %) et les galeries d’art (21,8 %) qui le font le plus, les sites historiques (10,1 %) et les archives (7,6 %) qui le font le moins.

Voici quelques-unes des principales données pour chaque type d’organisme du patrimoine sans but lucratif en 2013.

Principales données par type d’organisme du patrimoine sans but lucratif

Type d’organisme

Revenus de fonctionnement

Dépenses de fonctionnement

Excédent en tant que % des revenus

Visites sur place

Galeries d’art

439 millions $

423 millions $

3,6 %

11,1 millions

Musées (autres que les galeries)

911 millions $

859 millions $

5,7 %

25,0 millions

Sites historiques

123 millions $

118 millions $

4,3 %

11,8 millions

Archives

342 millions $

338 millions $

1,1 %

2,7 millions

Jardins zoologiques et botaniques

306 millions $

303 millions $

0,8 %

11,2 millions

Du côté des provinces, les revenus de fonctionnement des organismes du patrimoine sans but lucratif de l’Ontario étaient de 875 millions de dollars en 2013 (41 % du total canadien). Les revenus des organismes établis au Québec ont totalisé 559 millions de dollars en 2013 (26 % du total canadien). Ceux des organismes du patrimoine de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ont totalisé 213 millions de dollars dans chaque province (ou 10 % du total canadien pour chacune). Les tableaux de données contiennent également des renseignements au sujet des revenus des organismes des autres provinces, ainsi que des données provinciales sur les dépenses, les excédents, l’emploi et la fréquentation.

Summary: 

Cette enquête canadienne, réalisée en 2015 et portant sur les données de 2013, a pour but de « fournir des données globales aux gouvernements et aux associations culturelles afin de mieux comprendre les établissements du patrimoine et de contribuer à l’élaboration de politiques et à l’exécution de programmes ». En 2013, on estime que le total des revenus des organismes du patrimoine s’élevait à 2,12 milliards de dollars, une augmentation de 2,9 % par rapport à 2011 (les chiffres n’ont pas été corrigés pour l’inflation). Le total des dépenses était de 1,97 milliard, produisant un excédent de fonctionnement équivalent à 3,7 % du total des revenus en 2013.