Comprendre les arts autochtones au Canada aujourd’hui

Un examen de la connaissance et de la documentation

Publié par : 

Basé sur des entrevues et la documentation (orale et écrite), ce rapport a pour objectif d'approfondir notre compréhension des arts autochtones dans « le monde artistique conventionnel ». Le rapport utilise « une méthodologie de recherche autochtone » afin d'intégrer les enseignements des aînés, des artistes et d'autres commentateurs.

Dans ce rapport, « les arts » comprennent les disciplines artistiques occidentales ainsi que la narration de contes, la vannerie, la sculpture de totems, les pow-wow et les autres pratiques autochtones. Toutefois, « pour la plupart des autochtones, l'« art » est indissociable de son contexte culturel. Les distinctions entre la pratique culturelle, l'art et l'artisanat à titre de catégories distinctes ne s'articulent pas de la même façon que pour les arts conventionnels… Certaines langues autochtones ne possèdent même pas de mot pour désigner directement l'« art » tel que l'entend le système artistique conventionnel au Canada. »

Parmi les formes d'art autochtones uniques dans les Amériques, le rapport constate que le pow-wow « existe seulement ici ». Le rapport avance que ce fait renforce l'importance de préserver les formes d'art uniques.

Afin de mieux comprendre les arts autochtones, le rapport propose et décrit huit points de vue :

  • La vision du monde autochtone
  • Les savoirs autochtones
  • Les arts autochtones dans les communautés
  • Les artistes autochtones et leur art
  • L'histoire coloniale du Canada
  • L'histoire récente des arts autochtones
  • Le prisme de l'art occidental
  • L'avenir des arts autochtones

Le rapport indique que le territoire, l'interconnexion, les traditions orales et les images visuelles sont des concepts importants de la vision du monde autochtone.

Le rapport souligne l'importance du savoir autochtone qui « est vaste et touche à tous les aspects de l'être humain - des histoires de la création à la médecine en passant par nos relations avec la nature, la sexualité, la créativité et la nourriture. Ce savoir millénaire détermine les fondements des principes de la santé, de la guérison, de la justice, de l'éducation, de l'écologie, du travail social et de nombreux autres domaines. » De plus, les connaissances historiques « possèdent souvent un lien direct avec l'identité et la pratique artistique ».

Quant au travail avec les communautés, « de nombreux artistes entretiennent des liens importants avec leur communauté, qui transparaissent parfois à la fois dans leur travail et dans son impact sur la communauté. »

Examinant plus en profondeur la situation des artistes autochtones, le rapport indique que « de nombreux artistes autochtones, mais pas tous, font face au dilemme de l'hybridité - découlant du fait de travailler avec deux ascendances, deux traditions et deux esthétiques. »

Récemment, on assiste à une « résurgence de la production artistique autochtone », les artistes autochtones ayant revitalisé et ré-imaginer les images, les danses et les chants traditionnels dans un contexte contemporain. De nombreux artistes contemporains « ont utilisé leur travail pour discuter, examiner et réinterpréter les effets de histoire coloniale. »

Le rapport critique le « prisme de l'art occidental », affirmant qu'il « glorifie les artistes européens et leurs formes d'art en même temps qu'[il] dénigre ou ignore les pratiques artistiques des autres peuples du monde. »

En guise de conclusion, le rapport énonce plusieurs observations sur les tendances futures de l'art et des sociétés autochtones :

  • Le taux de natalité élevé des peuples autochtones entraînera une augmentation du nombre de jeunes Autochtones.
  • Le niveau de scolarité des jeunes Autochtones augmente.
  • Des échanges importants de savoirs et de stratégies ont lieu entre les peuples autochtones.
  • Les nouvelles technologies émergentes ont un impact sur les artistes et les communautés autochtones.
  • Plus d'artistes autochtones possédant des racines mixtes « créent des formes artistiques hybrides ».
  • En produisant leurs œuvres, les artistes contribuent à guérir les communautés autochtones des effets de la colonisation.

Les défis découlant de ces tendances se situent au niveau des infrastructures, d'une nouvelle sensibilisation aux arts (et de nouveaux publics), du discours critique et de l'indigénisation (c'est-à-dire, réclamer, se réapproprier et réinventer les moyens autochtones pour exister dans le monde). Le rapport avance que « le manque d'infrastructures appropriées pour soutenir les arts autochtones - organisations artistiques, établissements de formation, organisations de services artistiques, lieux de rassemblement autochtones, diffuseurs - » est l'un des éléments les plus faibles des arts autochtones au Canada.

Summary: 

Basé sur des entrevues et la documentation (orale et écrite), ce rapport a pour objectif d'approfondir notre compréhension des arts autochtones dans « le monde artistique conventionnel ».

Legacy ID (artUID): 
50785