Associations entre la durée de la formation musicale et la capacité de lire chez les enfants

(Associations Between Length of Music Training and Reading Skills in Children)

Numéro : 

Cette étude voulait découvrir « si la formation musicale est associée à une capacité de lire de niveau supérieur comme la compréhension de la lecture » chez 46 enfants de six à neuf ans « à rendement normal ». Trente-cinq filles et onze garçons ont pris part à l’étude. Les études universitaires antérieures ne s’étaient pas penchées sur la compréhension de la lecture, examinant plutôt les compétences plus étroitement associées à la musique, comme la capacité auditive et le décodage de mots (« la capacité des enfants d’énoncer ou de prononcer des mots individuels »).

L’étude a constaté que « la durée de la formation musicale prédit la capacité de compréhension de la lecture même lorsqu’on tient compte de variables telles que l’âge, la situation socio-économique, la perception auditive, le quotient intellectuel à l’échelle complète, le nombre d’heures que les enfants consacrent à la lecture chaque semaine, et la capacité de décoder les mots ». Contrairement aux études précédentes, l’étude n’a pas trouvé de corrélation entre la formation musicale et la capacité de décoder les mots.

Comme c’est le cas de toutes les études basées sur des corrélations, l’association entre la formation musicale et la compréhension de la lecture n’indique pas qu’il y a nécessairement causalité. De fait, comme le font remarquer les chercheuses, il est « possible, et même très probable, que les enfants qui sont de meilleurs lecteurs, qui sont plus intelligents, et qui ont tendance à travailler fort et à persévérer à des tâches… soient plus enclins à suivre des cours de musique » et à poursuivre ces études pendant  plus longtemps.

Malgré l’absence de preuves définitives, les chercheurs suggèrent que « la formation musicale permet aux enfants d’acquérir une discipline personnelle et une capacité de concentration qui leur permet de concentrer pendant de longues périodes de temps ». Les chercheuses estiment qu’il est possible que la relation soit bidirectionnelle : les enfants qui sont au départ plus intelligents et persévérants ont peut-être plus tendance à suivre des cours de musique qui viennent renforcer leurs capacités.

Les auteures concluent qu’il « est possible que les cours de musique aident les enfants à devenir des apprenants efficaces qui peuvent concentrer davantage et pendant des périodes plus longues, ce qui entraîne ultimement des avantages importants sur le plan scolaire ».

Summary: 

Cette étude voulait découvrir « si la formation musicale est associée à une capacité de lire de niveau supérieur comme la compréhension de la lecture » chez 46 enfants de six à neuf ans « à rendement normal ». L’étude a constaté que « la durée de la formation musicale prédit la capacité de compréhension de la lecture même lorsqu’on tient compte de variables telles que l’âge, la situation socio-économique, la perception auditive, le quotient intellectuel à l’échelle complète, le nombre d’heures que les enfants consacrent à la lecture chaque semaine, et la capacité de décoder les mots ». Contrairement aux études précédentes, l’étude n’a pas trouvé de corrélation entre la formation musicale et la capacité de décoder les mots.