Arts de la scène 2012

Publié par : 

Cette enquête bisannuelle de Statistique Canada sur les arts de la scène renferme des renseignements au sujet des compagnies de théâtre, de comédie musicale, de café-théâtre, d’opéra et de danse; des formations musicales (comme les orchestres et les groupes de musique de chambre et de musique populaire); et d’autres organismes (cirques, spectacles sur glace, etc.) à but lucratif et non lucratif. Hill Stratégies a analysé les données préliminaires détaillées de Statistique Canada pour ce numéro de Recherches sur les arts, en accordant une attention particulière aux organismes sans but lucratif. Les tableaux de données de Statistique Canada sont basés sur un échantillon de 622 organismes. Comme c’est le cas de nombreuses grandes enquêtes, il est possible que celle-ci reflète davantage la réalité des grands organismes que des petits.

Les revenus d’exploitation de l’ensemble du secteur ont totalisé 1,48 milliard $ en 2012, un recul de 3,1 % par rapport à 2010. (Les pourcentages de changement de cet article n’ont pas été ajustés pour l’inflation.)

En 2012, les revenus d’exploitation de l’ensemble des organismes de la scène sans but lucratif ont totalisé 783 millions $, ce qui représente 53 % du total sectoriel de 1,48 milliard $, une augmentation de 4,5 % par rapport à 2010. Les revenus provenant des ventes de produits et services sont à l’origine de 49 % des revenus d’exploitation, suivis des subventions du secteur public (26 %), des contributions du secteur privé (24 %) et des autres revenus (2 %).

Collectivement, les dépenses d’exploitation (794 millions $) ont surpassé les revenus de 11 millions $, laissant un déficit net correspondant à 4,5 % du total des revenus. Les salaires, les traitements et les avantages sociaux (sans les honoraires versés aux contractuels) représentent 35 % des dépenses des organismes de la scène sans but lucratif.

En 2012, l’assistance totale aux 48 500 représentations a été de 13 millions, soit une assistance moyenne de 267 par représentation. Le total des revenus par représentation était de 14 700 $, tandis que les recettes provenant des représentations étaient de 5 900 $. (Les recettes provenant des représentations comprennent les abonnements, les ventes de billets au guichet, les productions à contrat et les recettes tirées des tournées.) Le total des revenus par spectateur était de 55 $, tandis que les recettes provenant des représentations ont totalisé 22 $ par spectateur.

Voici, par discipline, les données clés des organismes sans but lucratif :

  • Théâtre : Les revenus d’exploitation ont totalisé 364 millions $, une augmentation de 2,1 % par rapport à 2010. Les compagnies de théâtre ont déclaré un déficit collectif de 12,3 millions $ (3,4 % des revenus). L’assistance totale aux 37 100 représentations théâtrales était de 7,5 millions de spectateurs, soit une moyenne de 204 spectateurs par représentation.
  • Formations musicales : Les revenus d’exploitation ont totalisé 188 millions $, une augmentation de 4,4 % depuis 2010. Les formations musicales ont déclaré un déficit collectif de 2,3 millions $ (1,2 % de leurs revenus). L’assistance totale aux 4 800  représentations musicales était de 2,7 millions, soit une moyenne de 557 personnes par représentation.
  • Compagnies d’opéra, de comédie musicale et de café-théâtre : Les revenus d’exploitation de 104 millions $ ont augmenté de 5,9 % par rapport à 2010. Les dépenses d’exploitation étaient comparables aux revenus, produisant un budget équilibré pour l’ensemble du secteur en 2012. Ces compagnies ont attiré 1,1 million de personnes à 3 000 représentations, soit une moyenne de 370 par représentation.
  • Compagnies de danse : Les données financières pour les compagnies de danse sans but lucratif ont été supprimées par mesure de confidentialité. L’assistance totale aux 2 500 représentations de ces compagnies a totalisé 1,3 million, soit une moyenne de 521 personnes par représentation.
  • Organismes de la scène multidisciplinaires et autres : Les données financières des autres organismes sans but lucratif ont été supprimées par mesure de confidentialité. L’assistance totale aux quelque 1 100 représentations de ces organismes a été de 307 000, soit une moyenne de 292 spectateurs par représentation.

Du côté des données provinciales, les revenus des organismes sans but lucratif ont totalisé 306 millions $ en Ontario en 2012 (44 % du total canadien). Au Québec, ils étaient de 215 millions $ (31 %); en Alberta, 98 millions $ (14 %); et en Colombie-Britannique, 93 millions $ (13 %). Les tableaux de Statistique Canada renferment également des données au sujet des organismes sans but lucratif de quatre autres provinces (Saskatchewan, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador), ainsi que des détails additionnels sur les dépenses, les excédents, l’assistance, etc.

Summary: 

Selon l'enquête bisannuelle de Statistique Canada sur les arts de la scène, les revenus d’exploitation de l’ensemble du secteur ont totalisé 1,48 milliard $ en 2012, un recul de 3,1 % par rapport à 2010. (Les pourcentages de changement de cet article n’ont pas été ajustés pour l’inflation.) En 2012, les revenus d’exploitation de l’ensemble des organismes de la scène sans but lucratif ont totalisé 783 millions $, ce qui représente 53 % du total sectoriel de 1,48 milliard $, une augmentation de 4,5 % par rapport à 2010. Les revenus provenant des ventes de produits et services sont à l’origine de 49 % des revenus d’exploitation, suivis des subventions du secteur public (26 %), des contributions du secteur privé (24 %) et des autres revenus (2 %). Collectivement, les dépenses d’exploitation (794 millions $) ont surpassé les revenus de 11 millions $, laissant un déficit net correspondant à 4,5 % du total des revenus. Les salaires, les traitements et les avantages sociaux (sans les honoraires versés aux contractuels) représentent 35 % des dépenses des organismes de la scène sans but lucratif. En 2012, l’assistance totale aux 48 500 représentations a été de 13 millions, soit une assistance moyenne de 267 par représentation.