Étude et profil des arts médiatiques, phase 1 - Rapport final

Préparé par Hill Stratégies, ce rapport récent se fonde sur 71 entrevues avec des artistes, organismes artistiques et bailleurs de fonds du secteur des arts médiatiques sur les réalités, le fonctionnement et l'importance de ce secteur au Canada. Cette étude inaugure un nouvel axe de recherche dans un domaine mal connu des arts, la phase suivante devant porter sur l'élaboration des données et l'analyse.

Les auteurs ont constaté que le secteur des arts médiatiques englobe un vaste éventail de travaux artistiques dans le domaine du film, du vidéo, de l'audio et des nouveaux médias. Le secteur est décrit comme étant « en pleine effervescence, difficile à définir, très actif et cherchant des moyens de financer ses activités. » Les entrevues ont révélé que la production et l'exposition d'œuvres par des artistes autochtones ou de communautés culturelles étaient la clé du développement des arts médiatiques.

Le rapport observe que le foisonnement et l'adoption des technologies numériques représentent le changement le plus important dans le secteur au cours des dix dernières années. Il y a eu une augmentation du nombre d'artistes possédant leur propre équipement, ce qui a créé « l'impression que le milieu [le secteur des arts médiatiques] est plus éparpillé, ce qui fait que les organismes ont plus de difficulté à attirer des membres et à leur offrir des possibilités de réseautage et un sentiment d'appartenance. »

Bien que de nombreux artistes, notamment les plus jeunes, choisissent d'explorer leur vision créatrice à l'aide des arts médiatiques, bon nombre des personnes interviewées se disent inquiètes des possibilités d'exposition de leurs œuvres. Plus précisément, beaucoup d'entre elles ont fait état d'un besoin « de lieux de présentation plus permanents et d'un circuit d'exposition national mieux structuré pour les oeuvres d'art médiatiques, » ainsi que de meilleures communications entre artistes, organismes de service et agences gouvernementales. Certains ont évoqué le besoin d'améliorer la visibilité du secteur, notamment en faisant mieux connaître les médias dans les écoles, les universités et les musées.

Le rapport énumère les secteurs prioritaires d'intervention pour relever les défis, répondre aux besoins et pallier aux lacunes révélés par les entrevues, notamment en formulant des recommandations sur les possibilités de distribution et d'exposition; le partage d'information et le réseautage entre les artistes et les organismes artistiques, de services et gouvernementaux; une augmentation du financement des artistes médiatiques et des organismes d'arts médiatiques; la mise au point de façons « de gérer l'environnement, de respecter des priorités divergentes et de gérer un ensemble de pratiques aussi variées que celles du secteur »; le relèvement du profil du secteur et sa reconnaissance; et l'amélioration de la rémunération des artistes dans tous les secteurs artistiques.

Summary: 
Préparé par Hill Stratégies, ce rapport récent se fonde sur 71 entrevues avec des artistes, organismes artistiques et bailleurs de fonds du secteur des arts médiatiques sur les réalités, le fonctionnement et l'importance de ce secteur au Canada. Le secteur est décrit comme étant « en pleine effervescence, difficile à définir, très actif et cherchant des moyens de financer ses activités. » Les entrevues ont révélé que la production et l'exposition d'œuvres par des artistes autochtones ou de communautés culturelles étaient la clé du développement des arts médiatiques.
Legacy ID (artUID): 
50128