État de la fréquentation et de la participation culturelle des jeunes dans le secteur du théâtre et des festivals jeune public au Canada

Publié par : 
Auteur : 

Ce rapport, le fruit d’une étude documentaire, d’une analyse des données statistiques disponibles, de deux groupes de discussion et d’une enquête ciblée auprès de 30 intervenants, examine « l’état de la fréquentation et de la participation culturelles des jeunes, dans le secteur canadien du théâtre pour l’enfance et la jeunesse et des festivals destinés aux enfants ».

Selon le rapport, « la présence d’une dynamique de concertation et de collaboration entre les intervenants des secteurs culturels, scolaires, politiques et économiques d’un même milieu; la disponibilité d’un soutien à la circulation d’œuvres diversifiées dans les régions moins bien desservies ou la mise en place d’activités qui stimulent l’appréciation de l’art, tant chez les enfants que chez les enseignants sont trois des conditions qui contribuent au succès des organisations impliquées dans les programmes artistiques pour les enfants et les jeunes. »

« [N]ous ne croyons pas que le public du secteur du théâtre pour l’enfance et la jeunesse et des festivals pour enfants soit l’objet d’un déclin de l’ordre d’une crise à proprement parler », estime le rapport, bien que les données « pointent vers une apparence de stagnation ». Quant aux nouvelles technologies, le rapport est d’avis que « peu d’indices donnent à penser que les nouvelles technologies et les médias sociaux ont causé un tort significatif au secteur du théâtre pour l’enfance et la jeunesse et aux festivals pour enfants » au Canada.

Les principaux défis dans ce secteur comprennent le chevauchement avec le milieu de l’éducation (et les différentes priorités de ce dernier) ainsi que « le manque de statistiques nationales sur la fréquentation et la participation culturelle des jeunes ». Les autres défis peuvent varier selon les différents types d’organisations et entre les organisations, y compris le déclin de la population, la diversité ethnique, l’isolement géographique, les conditions économiques locales et les priorités du gouvernement. Quant aux défis auxquels sont confrontées les organisations et institutions du secteur, le rapport estime qu’il « est à la portée de leurs intervenants clés de les transformer en opportunités ».

En guise de pronostic, le rapport recommande plusieurs travaux de recherche prioritaires possibles qui permettraient de mieux comprendre le secteur du théâtre pour l’enfance et la jeunesse et des festivals pour enfants : 1) « un portrait plus juste de la participation culturelle à certaines activités »; 2) une meilleure compréhension analytique de phénomènes démographiques qui auront « un impact direct sur la quantité et la composition des publics potentiels »; 3) la nécessité d’une meilleure compréhension de la relation (et des particularités régionales) avec le milieu scolaire, qui serait, selon le rapport, « la condition préalable pour consolider, imaginer ou mettre en place les leviers d’une meilleure collaboration » entre le secteur et le milieu scolaire.

Summary: 

Based on a literature review, existing statistics, two focus groups, and a targeted survey of 30 stakeholders, this report examines “the patterns of attendance and cultural participation by young people in the theatre for young audiences (TYA) and the children’s festival sector in Canada”.