Échange de données de l’Association ontarienne des galeries d’art : Principales constatations

(Ontario Association of Art Galleries Data Exchange 2013: Key findings)

Publié par : 

L’objectif de la recherche décrite dans cette présentation était de fournir « des données détaillées fiables sur les galeries d’art publiques de l’Ontario », afin d’orienter les analyses du secteur des musées d’art et des galeries d’art publiques en plus de servir aux comparaisons et à la planification de ces établissements.

Quarante-sept musées d’art et galeries d’art publiques de l’Ontario, représentant 64 % des organismes membres de l’Association ontarienne des galeries d’art (AOGA), ont participé à un « échange de données », une enquête électronique détaillée. La partie qualitative de l’enquête a collecté des données sur les réussites clés et les principaux défis des dirigeants des galeries. Les réussites les plus souvent évoquées sont l’engagement communautaire (le choix de 30 dirigeants), les expositions (23) et la santé financière ou la création de revenus (également 23). Les deux défis que les dirigeants ont choisi le plus souvent sont « les équipements et les installations » (29 dirigeants) et la santé financière ou la création de revenus (28).

Voici quelques-uns des faits saillants des musées d’art et des galeries d’art publiques en 2013 :

  • Les musées d’art et les galeries d’art publiques ont monté 667 expositions avec plus de 3 400 artistes.
  • La fréquentation totale a atteint 2,8 millions de visiteurs.
  • Plus de 850 000 participants ont assisté aux programmes d’éducation artistique des musées d’art et galeries d’art publiques.
  • Il y avait 1 456 membres du personnel et 4 789 bénévoles.
  • Les revenus de fonctionnement ont totalisé 172 millions de dollars et les dépenses, 162 millions.
  • Il y a eu un excédent net de 3 millions de dollars (après ajustement pour l’amortissement et d’autres éléments).

En 2013, la portion la plus élevée des revenus des musées d’art et des galeries d’art publiques en Ontario est venue du secteur public (56 % du total des revenus), suivie des revenus gagnés (27 %) et des collectes de fonds auprès du secteur privé (13 %), tandis que les autres sources de revenus ont contribué 4 % du total. Les dépenses artistiques constitue le poste le plus important des dépenses de fonctionnement (41 % du total, comprenant notamment les honoraires des artistes, les salaires du personnel artistique, technique et de production, les coûts des expositions et les dépenses reliées aux catalogues et aux publications). Puis viennent les dépenses administratives (25 %), les dépenses d’exploitation des installations (23 %), les dépenses de marketing et de communications (7 %) et les dépenses entraînées par les collectes de fonds (5 %).

En se fondant sur les données de 23 établissements qui ont participé à l’enquête en 1993 et 2013, la présentation décrit les changements importants survenus au fil des années dans les musées d’art et les galeries d’art publiques de l’Ontario. Entre 1993 et 2013, le nombre total de visiteurs a augmenté de 69 % malgré une diminution de 19 % du nombre d’expositions. La taille des collections permanentes a presque doublé au cours de cette période. Il y a 4 % plus de personnel à temps plein et 30 % moins de personnel à temps partiel.

La présentation indique que « les musées d’art et les galeries d’art publiques ont considérablement diversifié leurs sources de revenus depuis 1993 ». En tant que pourcentage du total des revenus, le financement du secteur public est passé de 84 % en 1993 à 58 % en 2013 (pour les 23 établissements ayant participé à l’enquête au cours de ces deux années). L’importance des revenus du secteur privé et des revenus gagnés a augmenté. Les collectes de fonds auprès du secteur privé sont passées de 4 % du total des revenus en 1993 à 11 % en 2013, tandis que les revenus gagnés progressaient de 12 % en 1993 à 28 % en 2013. L’enquête de 1993 n’avait pas demandé de précisions sur les autres sources de revenus. Ces sources ont contribué 3 % au total des revenus en 2013.

Après correction pour l’inflation, ces changements financiers signifient que :

  • Chaque dollar du total des revenus des musées d’art et galeries d’art publiques en 1993 correspond à 1,77 $ en 2013.
  • Pour chaque dollar reçu du gouvernement en 1993, les musées d’art et les galeries d’art publiques ont reçu 1,22 $ en 2013.
  • Pour chaque dollar gagné en 1993, ils ont gagné 4,16 $ en 2013.
  • Pour chaque dollar provenant du secteur privé en 1993, ils ont reçu 5,15 $ en 2013.

On peut se procurer le rapport complet, Profil statistique des musées d’art de l’Ontario, auprès de l’AOGA pour 30 $.

Summary: 

L’objectif de la recherche décrite dans cette présentation était de fournir « des données détaillées fiables sur les galeries d’art publiques de l’Ontario », afin d’orienter les analyses du secteur des musées d’art et des galeries d’art publiques en plus de servir aux comparaisons et à la planification de ces établissements.