Resources

Cette enquête canadienne, réalisée en 2015 et portant sur les données de 2013, a pour but de « fournir des données globales aux gouvernements et aux associations culturelles afin de mieux comprendre les établissements du patrimoine et de contribuer à l’élaboration de politiques et à l’exécution de programmes ». En 2013, on estime que le total des revenus des organismes du patrimoine s’élevait à 2,12 milliards de dollars, une augmentation de 2,9 % par rapport à 2011 (les chiffres n’ont pas été corrigés pour l’inflation). Le total des dépenses était de 1,97 milliard, produisant un excédent de fonctionnement équivalent à 3,7 % du total des revenus en 2013.

Analyse du rendement social des investissements (The Value of the Nonprofit Arts and Culture Field in Illinois)

Cette analyse du rendement social des investissements évalue les effets des 1,9 milliard de dollars en investissements publics et privés dans plus de 1 400 organismes sans but lucratif dans le secteur des arts et de la culture dans l’état de l’Illinois. La conclusion qui a défrayé les manchettes est « qu’on estime que chaque dollar investi dans le secteur des arts et de la culture sans but lucratif en Illinois génère 27 $ en valeur socio-économique ». Deux études australiennes dans la même veine ont examiné les rendements sociaux d’un projet d'art communautaire en Australie-Occidentale, qui tente de mettre les jeunes Aborigènes en contact avec leur langue et leur culture, et un programme qui propose des ateliers de cinéma aux jeunes.

(Cultural Value Project)

Ce rapport résume les conclusions de 70 études de recherche commandées sur la valeur de la culture au Royaume-Uni – « sur les différences que l’engagement envers les arts fait dans la vie des gens, dans notre société et dans notre économie ». En prenant comme point de départ le vécu individuel de la culture, le rapport propose un aperçu des nombreuses composantes de la valeur de la culture.

Une étude pour quantifier la relation entre la participation récréative aux arts et le bien-être mental dans la population générale (The art of being mentally healthy)

En se fondant sur une enquête auprès de 702 adultes d’Australie-Occidentale, cet article démontre que les gens qui ont un engagement marqué envers les arts (c’est-à-dire, qui leur consacrent au moins 100 heures par année) affirment avoir une meilleure santé mentale que les gens qui ont des activités artistiques moins souvent ou qui n’en ont pas, même après que l’on tienne compte des autres facteurs potentiels de la santé mentale.

(Culture for Competitiveness: How Vibrant Culture Attracts Top Talent)

Ce rapport examine la perception de l’attractivité des arts et des collectivités en se fondant sur des enquêtes auprès de 500 travailleurs professionnels situés en Ontario et de 508 entreprises ontariennes comptant plus de 20 employés. Du côté des travailleurs professionnels, 65 % des répondants conviennent qu’un « milieu culturel dynamique des arts fait partie de ce que je recherche lorsque je déménage dans une nouvelle collectivité » (31 % sont d’accord et 34 %, assez d’accord). On est du même avis du côté des entreprises, puisque 64 % d’entre elles estiment qu’un « milieu culturel dynamique des arts est quelque chose qui attire (ou qui pourrait attirer) des talents dans la collectivité » (35 % sont d’accord et 29 %, assez d’accord).

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut en 2014.

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador en 2014.

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi en Ontario et au Québec en 2014.