Arts Research Monitor articles, category = Other topics

(2014 Performing Arts Digital Marketing Benchmark Study)

Ce rapport résume les résultats d’une enquête sur les pratiques de marketing numérique de 125 organismes d’arts de la scène aux États-Unis. Plus de deux tiers des répondants étaient constitués de théâtres (41 %) et d’organismes de diffusion (27 %). Comme le fait remarquer le rapport, « quelque 125 organismes ne suffisent pas pour que ces données soient statistiquement significatives ». Néanmoins, il renferme des résultats intéressants au sujet du marketing numérique des organismes des arts de la scène.

(The Knowledge-Centric Arts Organization: A Critical Role for Grantmakers)

Basé sur une revue de la littérature, des entrevues exploratoires avec des dirigeants d’organismes artistiques et l’expérience de l’auteur, cet article maintient que « les organismes artistiques doivent miser sur le savoir, en utilisant le savoir pour promouvoir leurs missions et leurs objectifs, en réunissant et en mobilisant des données et des informations disparates, et en créant une culture où le savoir est une valeur fondamentale ».

Renforcer la gouvernance et l’efficacité

Ce document d’Imagine Canada, l’association nationale des organismes de bienfaisance, se propose de soutenir ces organismes à l’échelle du pays en leur proposant « un ensemble de normes communes destinées aux organismes de bienfaisance et sans but lucratif désireux d’accroître leur efficacité dans cinq secteurs primordiaux : gouvernance du conseil d’administration; responsabilité financière et transparence; collecte de fonds; gestion du personnel; et participation des bénévoles ».

(National Center for Arts Research: Volume II Report)

Ce rapport, qui renferme des « informations basées sur des données probantes au sujet de la santé des organismes artistiques et culturels aux États-Unis », se fonde sur des renseignements sur plus de 55 000 organismes artistiques et culturels. Il s’agit d’un rapport très détaillé contenant des données sur 128 indices ainsi que des analyses approfondies de 26 indices.

Ce rapport succinct souligne le fait que les pratiques culturelles sont importantes pour « le mieux-être, la santé et la guérison des peuples et des collectivités autochtones ». Le rapport indique que les arts peuvent avoir une importance particulière pour les peuples autochtones de plusieurs autres façons.

(Culture and Major Events Tracking Study)

Basé sur une enquête en ligne « représentative au niveau national » d’un peu plus de 2 000 résidents de 16 ans et plus du Royaume-Uni, ce rapport tente de fournir « un éclairage détaillé du comportement des amateurs d’arts et de culture, leur participation et fréquentation et leur façon de consommer du contenu ».En tout, 89 % des habitants du Royaume-Uni affirment être intéressés par les arts, alors que 83 % affirment avoir un intérêt pour les sports. Lorsqu’on leur demande s’ils sont « plutôt art » ou « plutôt sport », plus de résidents du Royaume-Uni choisissent l’art (43 %) que le sport (38 %).

(NCAR Arts Vibrancy Index: Hotbeds of America’s Arts and Culture)

Cet indice de vitalité des arts, qui tente de recenser les villes qui ont une vitalité artistique, est composé de trois mesures par personne : offre artistique, fournisseurs artistiques et les subventions publiques aux arts. Parmi les très grandes villes (population d’un million et plus) qui se classent en haut de la liste, on retrouve les régions métropolitaines de Washington (D.C.), Nashville, New York, Boston et San Francisco. Parmi les villes ayant moins d’un million d’habitants, trois des cinq premières villes sont au Colorado : Glenwood Springs (no 1), Breckenridge (no 4) et Edwards (no 5). Les deux autres villes de ce dernier groupe sont Santa Fe (Nouveau-Mexique) et Jackson (Wyoming, y compris des parties d’Idaho).

(Culture Track 2014)

Basé sur une enquête auprès de 4 026 Américains de 18 ans et plus, Culture Track 2014 examine la fréquentation des activités culturelles ainsi que les attitudes, les motivations et les comportements des « publics qui participent à des activités culturelles » afin de « comprendre ce qui encourage ou décourage la participation aux activités culturelles ». Par rapport à l’enquête semblable réalisée en 2011, l’enquête de 2014 fait état d’une augmentation du pourcentage d’Américains qui participent à de nombreuses formes artistiques (y compris quatre types de musées, les comédies musicales et la musique classique) au moins une fois par année, tout en relevant également un déclin dans certains domaines (y compris le théâtre dramatique, la danse classique, la danse moderne et l’opéra). Le sondage a constaté une réduction de la fréquence de participation au fil des années, ce que le rapport attribue au « ralentissement économique qui perdure ». Le rapport indique que « les publics culturels sont à la recherche de divertissement et d’enseignements ».

Étude cartographique de la danse au Canada

Cette enquête à grande échelle, à laquelle ont participé 8 124 Canadiens de 16 ans ou plus, avait pour but « de dresser un portrait plus clair des gens qui dansent au Canada et de savoir où et pourquoi ils dansent ». La majorité des répondants « participent à des activités de danse de manière récréative » (5 948, ou 73 %). Les autres répondants étaient des professionnels de la danse (2 176, ou 27 %). Les répondants ont fait état de 190 différentes formes de danse auxquelles ils participent.

Les nouveaux modèles adoptés par les artistes, les groupes et les organismes de théâtre

Dans une situation où « le nombre d’artistes qui tent[ai]ent de lancer de nouvelles compagnies dépasse l’augmentation du financement disponible », ce rapport fondé sur une analyse de rapports canadiens récents et pertinents, tente de déterminer « les modèles, pratiques et approches clés adoptés ou adaptés par les artistes, groupes et organismes de théâtre afin d’assurer la viabilité et la prospérité de leur création artistique ».