Arts Research Monitor articles, category = Organizational planning, management, governance & marketing

(National Center for Arts Research: Volume II Report)

Ce rapport, qui renferme des « informations basées sur des données probantes au sujet de la santé des organismes artistiques et culturels aux États-Unis », se fonde sur des renseignements sur plus de 55 000 organismes artistiques et culturels. Il s’agit d’un rapport très détaillé contenant des données sur 128 indices ainsi que des analyses approfondies de 26 indices.

Les nouveaux modèles adoptés par les artistes, les groupes et les organismes de théâtre

Dans une situation où « le nombre d’artistes qui tent[ai]ent de lancer de nouvelles compagnies dépasse l’augmentation du financement disponible », ce rapport fondé sur une analyse de rapports canadiens récents et pertinents, tente de déterminer « les modèles, pratiques et approches clés adoptés ou adaptés par les artistes, groupes et organismes de théâtre afin d’assurer la viabilité et la prospérité de leur création artistique ».

Compte rendu du symposium Measuring Cultural Engagement amid Confounding Variables

Qui utilise les données sur la participation aux arts ? Sont-elles utilisées par les organismes artistiques pour améliorer leurs rapports avec leurs publics ? Quelle connexion y a-t-il entre ces données et les politiques sur les arts ? Un conférencier a maintenu que de nombreux artistes et administrateurs du secteur des arts avaient une soif pour comprendre le monde dans lequel ils vivent, notamment les tendances à l’origine de la demande pour les arts. Certains ont observé que les administrateurs utiliseraient à meilleur escient les résultats s’ils participaient à la conception des sondages.

Choreographing Our Future: Strategies for Supporting Next Generation Arts Practice

Basé sur une recherche de l’auteure et son immersion « au cours des trois dernières années dans les complexités des systèmes de soutien des arts et leurs relations aux pratiques contemporaines », ce rapport avance que « nous devons réaligner la mentalité de nos politiques sur les arts ainsi que nos pratiques de financement afin de soutenir une nouvelle génération de développement des arts au Canada. Pour y arriver, il faudra que les milieux des arts et les bailleurs de fonds se concertent. »

Shared Platforms and Charitable Venture Organizations

Suite à la forte croissance des arts au cours des deux dernières décennies, ce rapport fait valoir qu’« il est de plus en plus difficile de rassembler les ressources nécessaires au soutien d’une structure organisationnelle permanente et de sa bonne santé ». Compte tenu de cet état de fait, l’auteure propose que des plateformes administratives partagées, plus précisément des pépinières de bienfaisance, « pourraient avoir un impact significatif sur l’amélioration de la santé du secteur des arts ».

Une tentative de démythifier l’innovation et de déterminer comment les donneurs de subventions peuvent soutenir un changement adaptatif (Building a Resilient Sector)

Basé sur son expérience de consultation auprès de nombreux organismes artistiques américains, l’auteur de cet article d’opinion énumère les mythes et les réalités entourant l’innovation dans les organismes artistiques sans but lucratif. Richard Evans estime que « l’innovation est une nouvelle discipline émergente à tous les paliers d’une organisation, le nouvel ensemble de capacités le plus ambitieux que les organismes artistiques peuvent acquérir, et la nouvelle discipline la plus énergique à être apparue dans notre domaine depuis l’apparition de la planification stratégique au cours des années 70. »

Résumé (Canadian Corporate Community Investment Benchmarking Report)

Ce rapport, qui est basé sur un sondage de 2012 auprès de 180 professionnels des investissements communautaires travaillant pour des entreprises canadiennes, examine le soutien accordé aux initiatives communautaires par les entreprises. Le sondage a constaté que les quatre types d’investissements communautaires les plus fréquents sont : « les dons financiers aux organismes communautaires; les contributions sous forme de commandites ou d’activités de marketing; la prestation de ressources, de services et de marchandises en nature; et le soutien des programmes de bénévolat des employés ».

Résumé des résultats de l’Enquête canadienne sur les contributions des entreprises à la collectivité

Basé sur un sondage de 1 500 entreprises, ce feuillet de documentation présente certaines conclusions relatives aux pratiques d’investissement communautaire des entreprises qui ont répondu au sondage ainsi qu’une ventilation des 93 grandes entreprises (revenus de plus de 25 millions de dollars). Le sondage a constaté que 76 % de toutes les entreprises ont fait des dons à des organismes à but non lucratif. Presque toutes les grandes entreprises (97 %) l’ont fait. L’ensemble des milieux d’affaires a fait des dons représentant un pourcentage légèrement plus élevé de leurs bénéfices avant impôt (1,25 %) que les grandes entreprises (1 %).

Constatations de l’Enquête canadienne sur les contributions des entreprises à la collectivité (présentation)

Basée sur le même sondage des pratiques d’investissement communautaire de 1 500 entreprises comme les autres rapports d’Imagine Canada, cette présentation propose les résultats détaillés au sujet des pratiques, des motivations et des défis des investissements communautaires des entreprises. En ce qui concerne la perception qu’ont les entreprises des organismes à but non lucratif, le sondage a conclu que 73 % de toutes les entreprises conviennent que « les organismes de bienfaisance et à but non lucratif améliorent en général la qualité de vie au Canada ».

Nouvelles constatations tirées de l'Enquête canadienne des contributions des entreprises à la collectivité

Basé sur le même sondage des pratiques d’investissement communautaire auprès de 1 500 entreprises que les autres rapports d’Imagine Canada, ce rapport examine les tendances des types de soutien accordés par les différents secteurs. Le but de cette information est d’aider les organismes à but non lucratif « à adapter leur collecte de fonds auprès des entreprises aux secteurs qui ont le plus tendance à répondre à leurs besoins spécifiques ».