Arts Research Monitor articles, category = Arts attendance & participation

Tendances sociales canadiennes no 90

Cette étude examine la participation des enfants autochtones de 6 à 14 ans aux activités culturelles et sportives à l’aide des données provenant de l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 (11 940 répondants). En se fondant sur les renseignements fournis par les parents, l’enquête avait conclu que 40 % des enfants autochtones participaient au moins à l’occasion « à des activités de nature culturelle » (aucune précision n’est donnée), tandis que 69 % des enfants participaient à une activité de nature sportive au moins une fois par semaine.

(How a Nation Engages with Art: Highlights from the 2012 Survey of Public Participation in the Arts)

L’enquête de 2012 sur la participation du public aux arts du National Endowment for the Arts a collecté des données sur les activités artistiques de plus de 37 000 Américains de 18 ans et plus. Le rapport renferme des faits saillants sur la participation aux arts aux États-Unis.

(Canadians Reading Canadians – How interested are Canadians in reading Canadian content?)

Basé sur un sondage auprès de 1 005 Canadiens anglophones de 18 ans et plus qui ont acheté un livre au cours du mois précédent le sondage (qui s’est déroulé de juillet à septembre 2012), ce rapport constate que seulement 24 % d’entre eux savaient qu’ils avaient lu un ouvrage d’un auteur canadien au cours de la dernière année. En tout, 43 % des acheteurs anglophones de livres n’étaient pas sûrs s’ils avaient lu un ouvrage d’un auteur canadien, tandis que 34 % ont indiqué qu’ils pouvaient affirmer qu’ils n’avaient pas lu d’ouvrage d’un auteur canadien au cours de l’année précédente.

(Arts Organizations and Digital Technologies)

Entre mai et juillet 2012, le Pew Internet and American Life Project a sondé 1 258 organismes artistiques qui avaient reçu une subvention du National Endowment for the Arts entre 2007 et 2011. Les résultats du sondage portent sur l’utilisation, les avantages et les défis des technologies numériques chez les organismes artistiques américains.

(Digital Culture: How arts and cultural organisations in England use technology)

Réalisé au cours de l’été de 2013, ce sondage britannique de 891 organismes artistiques et culturels examine les activités numériques de ces organismes, les répercussions des technologies numériques et les obstacles à l’utilisation accrue du numérique. Il s’agit de l’année de référence d’une étude longitudinale de trois ans.

Regards sur la société canadienne

Basé sur l’Enquête sociale générale de 2010 ainsi que sur l’Enquête canadienne sur l’utilisation d’Internet de 2010, cet article conclut qu’il y a toujours un fossé numérique considérable dans la consommation de médias en ligne entre les jeunes Canadiens et les Canadiens de 65 ans et plus sur le plan de l’utilisation d’Internet, du téléchargement de musique et du visionnement de films et de vidéos.

En maintenant que « votre vie ne se résume pas aux froids chiffres du [produit intérieur brut] et autres statistiques économiques » qui ne décrivent pas bon nombre des facteurs qui influencent la vie des gens, ce rapport comparatif international tente de fournir « une meilleure compréhension de ce qui est à l’origine du vivre mieux des personnes et nations et de ce qui doit être fait pour améliorer la situation de l’ensemble de la population ». L’indicateur global est composé de 24 indicateurs détaillés regroupés en 11 critères. Un seul de ces 24 indicateurs comprend des éléments culturels.

Première édition – pour consultation (Vital Signs: Cultural Indicators for Australia. First edition – for consultation)

Ce rapport australien veut « produire un outil qui permettra aux gouvernements, au secteur [culturel] et aux collectivités de suivre les réalisations dans ce secteur ainsi que l’évolution du rôle économique et social des arts et de la culture, de leur vitalité et de l’impact culturel des arts et de la production culturelle de l’Australie ». Basée sur « des recherches approfondies sur les développements internationaux en matière de mesures culturelles », l’étude examine quels indicateurs existent et sont pertinents pour le contexte australien. Le rapport décrit seize indicateurs culturels de niveau élevé, groupés sous trois grands thèmes.

Mesure annuelle de la vitalité des arts et de la culture aux États-Unis : 1998-2010 (National Arts Index 2012 – An Annual Measure of the Vitality of Arts and Culture in the United States: 1998-2010)

Le National Arts Index, un indicateur américain des arts, tente de mesurer « la santé et la vitalité des arts aux États-Unis ». Publié en 2012 et basé en grande partie sur des données de 2010, ce rapport accorde une pondération égale à 83 indicateurs nationaux sur quatre dimensions : les flux financiers; la capacité; la participation aux arts; et la compétitivité. Le rapport couvre les données de 1998 à 2010, l’année de base étant 2003 (année où l’indicateur a été fixé à 100). En 2010, la valeur de cet indicateur était de 96,7, le deuxième niveau le plus faible depuis 1998. Les valeurs les plus élevées ont été enregistrées en 2007 (103,4) et en 1999 (103,3).

Basé sur les données de 50 membres d’Orchestres Canada, ce rapport jette un éclairage sur l’évolution de la situation des orchestres entre 2004-2005 et 2011-2012, y compris sur leurs revenus, dépenses, excédents, concerts et assistance. Bien que le total des revenus et des dépenses ait augmenté (de 13 % et 12 % respectivement), le rapport constate que « la composition générale des revenus des 50 orchestres n’a pas changé entre 2004-2005 et 2011-2012 ». Une analyse plus approfondie des sources de revenus révèle que « les collectes de fonds auprès des particuliers sont devenues un élément important des revenus des orchestres (augmentation de 41 % entre 2004-2005 et 2011-2012) ».