Arts Research Monitor articles, category = Arts attendance & participation

(National Center for Arts Research: Volume II Report)

Ce rapport, qui renferme des « informations basées sur des données probantes au sujet de la santé des organismes artistiques et culturels aux États-Unis », se fonde sur des renseignements sur plus de 55 000 organismes artistiques et culturels. Il s’agit d’un rapport très détaillé contenant des données sur 128 indices ainsi que des analyses approfondies de 26 indices.

(Culture and Major Events Tracking Study)

Basé sur une enquête en ligne « représentative au niveau national » d’un peu plus de 2 000 résidents de 16 ans et plus du Royaume-Uni, ce rapport tente de fournir « un éclairage détaillé du comportement des amateurs d’arts et de culture, leur participation et fréquentation et leur façon de consommer du contenu ».En tout, 89 % des habitants du Royaume-Uni affirment être intéressés par les arts, alors que 83 % affirment avoir un intérêt pour les sports. Lorsqu’on leur demande s’ils sont « plutôt art » ou « plutôt sport », plus de résidents du Royaume-Uni choisissent l’art (43 %) que le sport (38 %).

(Culture Track 2014)

Basé sur une enquête auprès de 4 026 Américains de 18 ans et plus, Culture Track 2014 examine la fréquentation des activités culturelles ainsi que les attitudes, les motivations et les comportements des « publics qui participent à des activités culturelles » afin de « comprendre ce qui encourage ou décourage la participation aux activités culturelles ». Par rapport à l’enquête semblable réalisée en 2011, l’enquête de 2014 fait état d’une augmentation du pourcentage d’Américains qui participent à de nombreuses formes artistiques (y compris quatre types de musées, les comédies musicales et la musique classique) au moins une fois par année, tout en relevant également un déclin dans certains domaines (y compris le théâtre dramatique, la danse classique, la danse moderne et l’opéra). Le sondage a constaté une réduction de la fréquence de participation au fil des années, ce que le rapport attribue au « ralentissement économique qui perdure ». Le rapport indique que « les publics culturels sont à la recherche de divertissement et d’enseignements ».

Étude cartographique de la danse au Canada

Cette enquête à grande échelle, à laquelle ont participé 8 124 Canadiens de 16 ans ou plus, avait pour but « de dresser un portrait plus clair des gens qui dansent au Canada et de savoir où et pourquoi ils dansent ». La majorité des répondants « participent à des activités de danse de manière récréative » (5 948, ou 73 %). Les autres répondants étaient des professionnels de la danse (2 176, ou 27 %). Les répondants ont fait état de 190 différentes formes de danse auxquelles ils participent.

Basée sur diverses sources de Statistique Canada, cette courte fiche de renseignements présente le nombre de compagnies de théâtre au Canada avec leurs revenus et dépenses, la contribution du théâtre à l’économie canadienne, les dépenses des ménages pour des billets et le nombre d’artistes et d’étudiants de théâtre ainsi que leurs revenus.

Selon l'enquête bisannuelle de Statistique Canada sur les arts de la scène, les revenus d’exploitation de l’ensemble du secteur ont totalisé 1,48 milliard $ en 2012, un recul de 3,1 % par rapport à 2010. (Les pourcentages de changement de cet article n’ont pas été ajustés pour l’inflation.) En 2012, les revenus d’exploitation de l’ensemble des organismes de la scène sans but lucratif ont totalisé 783 millions $, ce qui représente 53 % du total sectoriel de 1,48 milliard $, une augmentation de 4,5 % par rapport à 2010. Les revenus provenant des ventes de produits et services sont à l’origine de 49 % des revenus d’exploitation, suivis des subventions du secteur public (26 %), des contributions du secteur privé (24 %) et des autres revenus (2 %). Collectivement, les dépenses d’exploitation (794 millions $) ont surpassé les revenus de 11 millions $, laissant un déficit net correspondant à 4,5 % du total des revenus. Les salaires, les traitements et les avantages sociaux (sans les honoraires versés aux contractuels) représentent 35 % des dépenses des organismes de la scène sans but lucratif. En 2012, l’assistance totale aux 48 500 représentations a été de 13 millions, soit une assistance moyenne de 267 par représentation.

Ce rapport examine les données sur les finances et les activités de 243 organismes en arts visuels provenant de leurs soumissions au CADAC (Canadian Arts Database/Données sur les arts au Canada).

À partir de l’année de données 2011, le ministère du Patrimoine canadien a assumé la responsabilité de mener des enquêtes sur les établissements du patrimoine du Canada (enquête assurée par Statistique Canada auparavant). En 2011, 1 269 établissements du patrimoine sans but lucratif ont participé à l’enquête, constituant environ « 45 % de tout le secteur du patrimoine » et « le plus vaste échantillon à être mesuré depuis plus de 12 ans ».

Les retombées du secteur des arts (Arts Impact Alberta 2014)

Ce rapport examine les avantages « pour les gens, les collectivités et l’économie » du financement de fonctionnement versé par l’Alberta Foundation for the Arts (AFA) aux organismes artistiques pendant une période de sept ans (2006-2013). En plus des données sur le financement de fonctionnement de ces organismes, le rapport comprend des chiffres provenant d’autres sources, notamment d’un sondage d’opinion publique réalisé dans la province.

Résultats d’une initiative de recherche de Les affaires pour les arts (Canadians Value Companies that Support the Arts)

Comme l’indique le titre du rapport, une des principales constatations de cette présentation sur des recherches en cours est que de nombreux Canadiens ont une opinion favorable des entreprises qui soutiennent les arts. Un sondage d’opinion publique a révélé que 52 % des répondants « démontrent une préférence marquée pour les entreprises qui soutiennent les arts et la culture ».