Arts Research Monitor articles, category = Artists' situations: earnings, number, etc.

(Networks and place in Montreal’s independent music industry)

Cet article universitaire examine comment les attributs culturels et historiques de Montréal influencent le développement de réseaux entre les musiciens et les autres travailleurs dans l’industrie musicale indépendante de la ville. L’étude est basée sur 46 entrevues avec des musiciens et des acteurs de l’industrie qui ne sont pas associés aux grandes maisons de disque. Les personnes interviewées ont indiqué que « connaître les bonnes personnes » et avoir une vaste gamme de contacts étaient « essentiels » au développement de leur carrière.

Première édition – pour consultation (Vital Signs: Cultural Indicators for Australia. First edition – for consultation)

Ce rapport australien veut « produire un outil qui permettra aux gouvernements, au secteur [culturel] et aux collectivités de suivre les réalisations dans ce secteur ainsi que l’évolution du rôle économique et social des arts et de la culture, de leur vitalité et de l’impact culturel des arts et de la production culturelle de l’Australie ». Basée sur « des recherches approfondies sur les développements internationaux en matière de mesures culturelles », l’étude examine quels indicateurs existent et sont pertinents pour le contexte australien. Le rapport décrit seize indicateurs culturels de niveau élevé, groupés sous trois grands thèmes.

Mesure annuelle de la vitalité des arts et de la culture aux États-Unis : 1998-2010 (National Arts Index 2012 – An Annual Measure of the Vitality of Arts and Culture in the United States: 1998-2010)

Le National Arts Index, un indicateur américain des arts, tente de mesurer « la santé et la vitalité des arts aux États-Unis ». Publié en 2012 et basé en grande partie sur des données de 2010, ce rapport accorde une pondération égale à 83 indicateurs nationaux sur quatre dimensions : les flux financiers; la capacité; la participation aux arts; et la compétitivité. Le rapport couvre les données de 1998 à 2010, l’année de base étant 2003 (année où l’indicateur a été fixé à 100). En 2010, la valeur de cet indicateur était de 96,7, le deuxième niveau le plus faible depuis 1998. Les valeurs les plus élevées ont été enregistrées en 2007 (103,4) et en 1999 (103,3).

Ce rapport succinct renferme des statistiques clés sur les artistes de la danse au Québec. Il est basé sur un sondage sur mesure auprès de 375 danseurs et chorégraphes ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle. Le rapport estime qu’il y a environ 650 danseurs professionnels au Québec, dont 470 femmes (73 %) et 180 hommes (27 %).

Portrait des conditions de pratique de la profession de la danse au Québec, 2010

Ce rapport examine la condition des quelque 650 danseurs et chorégraphes du Québec. L'enquête a constaté que le revenu personnel moyen des danseurs du Québec est de 27 400 $. Toutefois, le revenu net (c'est-à-dire, après leurs dépenses) tiré des activités de danse n'était que de 9 300 $.

Ce rapport examine les connexions entre les langues et les arts autochtones au Canada, en se fondant sur des entrevues, des cercles de discussion, un sondage auprès de plus de 300 artistes autochtones, un examen des dossiers de demande du Conseil des arts du Canada et sur diverses autres données. Le rapport observe que, telle que transmise par les aînés, « la langue fait partie intégrante du développement des pratiques artistiques. De la même manière, la pratique artistique est une forme de communication qui est interreliée à la langue, ou créée parallèlement à elle, et est intrinsèquement liée au développement de la culture et du patrimoine dans les sociétés autochtones. »

Un examen de la connaissance et de la documentation

Basé sur des entrevues et la documentation (orale et écrite), ce rapport a pour objectif d'approfondir notre compréhension des arts autochtones dans « le monde artistique conventionnel ».

(Forks in the Road: The Many Paths of Arts Alumni / Strategic National Arts Alumni Project)

Le projet stratégique national des anciens des arts propose une exploration importante de la situation des diplômés des programmes liés aux arts. Se fondant sur une enquête auprès de « 13 581 anciens de 154 écoles secondaires d'art, collèges d'art, conservatoires et écoles et départements de beaux-arts universitaires », ce rapport avance que « la majorité des diplômés des arts se trouvent des emplois satisfaisants ». Plus précisément, 92 % des diplômés qui désirent travailler ont des emplois, et deux tiers des répondants affirment que « leur premier emploi correspondait étroitement au type de travail qu'ils désiraient ».

(Teaching Artists and the Future of Education)

Basé sur une enquête auprès de 3 550 artistes et gestionnaires de programmes ainsi que sur 211 entrevues en profondeur, ce rapport décrit le rôle des artistes dans les milieux de l'enseignement, qu'il s'agisse d'écoles ou en milieux communautaires. Les artistes enseignants sont des artistes « pour qui l'enseignement est un élément de leur pratique professionnelle ». Les artistes enseignants « enseignent surtout parce qu'ils aiment leur travail et parce que c'est une façon de tirer un revenu de leur discipline artistique... La plupart estiment qu'enseigner leur permet de devenir de meilleurs artistes. »

(Artist careers, Do you really expect to get paid? and What’s your other job?)

Trois rapports de l'Australia Council for the Arts examinent la situation des artistes dans ce pays : un rapport sommaire (Artist careers), une enquête sur les artistes professionnels (Do you really expect to get paid?) et une analyse des données du recensement de 2006 (What's your other job?). Le rapport sommaire observe que « comme dans de nombreux pays, la majorité des artistes professionnels de l'Australie ne tire pas des gains financiers énormes de leur pratique artistique ».