Arts Research Monitor articles, category = Aboriginal arts and culturally diverse arts

(disponible en anglais seulement)

Cette enquête de 2006 examine la fréquentation des arts, la participation aux arts et les attitudes envers les arts de six populations cibles de Toronto, Montréal et Vancouver. Les six groupes cibles sont les Chinois, les Asiatiques du Sud, les Asiatiques occidentaux/Arabes, les Noirs, les Hispanophones et les Italiens.

Ce rapport britannique, qui réunit des contributions de 40 personnes, traite de nombreuses questions entourant la diversité, dont l'importance d'accroître la diversité, sa complexité et la diversité actuelle des organismes culturels du Royaume-Uni. Il propose des exemples de diversité dans d'autres secteurs ainsi que des conseils sur la façon d'y arriver.

Ce rapport contient des renseignements importants sur les pratiques de gestion et l'état général des organismes autochtones et de cultures diverses au Canada.

Ce rapport propose un examen détaillé des résultats des adultes canadiens au plan des compétences en « compréhension de textes suivis », « compréhension de textes schématiques », en « numératie » et en « résolution de problèmes ».

Ce rapport australien présente des études de cas concernant les connexions entre le développement communautaire culturel et sept domaines : la santé; le développement durable; le logement social et l'espace public; la revitalisation rurale; le renforcement des communautés; la citoyenneté active; l'inclusion sociale et la diversité culturelle.

The Diversity of Cultural Participation, basé sur le même sondage de 1 231 Américains que Motivations Matter, jette un regard approfondi sur les décisions des répondants de fréquenter des activités artistiques.
Rapport disponible auprès de Michael Dickinson
Ce rapport résume les programmes d'arts autochtones dans les conseils et commissions des arts au Canada, mais « il n'a pas été conçu pour refléter tout le financement artistique actuellement offert aux artistes autochtones ».
Ce rapport, basé sur le recensement de 2001, examine les artistes autochtones, immigrants et de minorités visibles artistes au Canada qui avaient consacré plus de temps à leur art qu'à toute autre occupation en mai 2001.
Ce rapport décrit la situation des langues des Premières nations, des Inuits et des Métis au Canada et fait plusieurs recommandations pour revitaliser ces langues.
Ces rapports sont les premières démarches d'une tentative de créer une voix autochtone dynamique dans la conservation des arts visuels au Canada. Le Collectif des conservateurs autochtone estime que ses efforts peuvent servir à corriger le manque d'expositions émanant des autochtones et à réduire « la marginalité des artistes et des conservateurs autochtones ».