Arts Research Monitor articles, category = Aboriginal arts and culturally diverse arts

Ce rapport succinct souligne le fait que les pratiques culturelles sont importantes pour « le mieux-être, la santé et la guérison des peuples et des collectivités autochtones ». Le rapport indique que les arts peuvent avoir une importance particulière pour les peuples autochtones de plusieurs autres façons.

(Waging Culture: A Report on the Socio-Economic Status of Canadian Visual Artists)

Cette série de courts articles Web cherche à décrire « les conditions socioéconomiques auxquelles sont aux prises les artistes visuels professionnels qui habitent au Canada » en 2012. L’enquête a constaté qu’environ la moitié des artistes visuels du Canada ont perdu de l’argent sur leur pratique artistique en 2012 (47 %). Le revenu individuel moyen des artistes visuels est de 29 300 $, la portion la plus importante provenant d’un emploi relié aux arts (19 200 $ en moyenne) et d’un emploi non relié aux arts (5 700 $ en moyenne). Après correction pour l’inflation, le revenu moyen global en 2012 était supérieur de 6 % à ce qu’il était en 2007 (27 600 $).

Données probantes canadiennes sur la relation entre les arts, la qualité de vie, le bien-être, la santé, l’éducation, la société et l’économie

Cet examen de la littérature réalisée en mai 2014 résume les conclusions de 46 articles de recherche canadiens sur « les éléments du plaidoyer en faveur des arts, c'est-à-dire les résultats des arts liés à la qualité de vie, au bien-être, à la santé, à la société, à l'éducation et à l'économie ». Le rapport conclut « qu’il existe une myriade d’avantages potentiels aux arts ». Cela étant dit, le rapport met en garde que « les études de liens causals (plutôt que celles fondées sur des associations statistiques) sont très difficiles à réaliser. »

(Transforming Communities through the Arts – A Study of Three Toronto Neighbourhoods)

Le fruit de deux ans de recherches, cette étude se propose de « mieux comprendre comment les résidents s’impliquent dans les arts au niveau communautaire, d’explorer les obstacles à l’accès aux arts et de recenser les moyens de renforcer l’engagement local envers les arts ». Les 17 chercheurs de l’étude ont établi « 300 connexions » par l’entremise d’entrevues, de groupes de discussions et de sondages avec 191 « résidents, artistes, groupes artistiques et organismes de services sociaux » de trois quartiers de Toronto (Malvern, St. James Town et Weston Mount Dennis).

À l’exception de quelques tendances, le rapport constate que les groupes de la diversité fréquentent les arts au même rythme que l’ensemble de la population canadienne. Sur la foi de ces résultats, le rapport conclut que « la variété de l’offre d’art au Canada – visiter une galerie ou un musée d’art, assister à un concert de musique classique ou à un spectacle de musique populaire, aller au théâtre ou participer à un festival culturel – réussit à inciter la plupart des Canadiens à fréquenter au moins un type d’activité. »

Tendances sociales canadiennes no 90

Cette étude examine la participation des enfants autochtones de 6 à 14 ans aux activités culturelles et sportives à l’aide des données provenant de l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2006 (11 940 répondants). En se fondant sur les renseignements fournis par les parents, l’enquête avait conclu que 40 % des enfants autochtones participaient au moins à l’occasion « à des activités de nature culturelle » (aucune précision n’est donnée), tandis que 69 % des enfants participaient à une activité de nature sportive au moins une fois par semaine.

Basé sur une étude documentaire et une analyse du milieu, cette courte synthèse examine comment « mieux comprendre la manière dont on définit, comprend, applique et mesure l'équité au sein de l'écologie artistique canadienne et dans le cadre élargi des arts sur le plan international ». Elle cherche également à identifier les pratiques soutenables ainsi que des questions importantes à étudier davantage.

Ce rapport examine les connexions entre les langues et les arts autochtones au Canada, en se fondant sur des entrevues, des cercles de discussion, un sondage auprès de plus de 300 artistes autochtones, un examen des dossiers de demande du Conseil des arts du Canada et sur diverses autres données. Le rapport observe que, telle que transmise par les aînés, « la langue fait partie intégrante du développement des pratiques artistiques. De la même manière, la pratique artistique est une forme de communication qui est interreliée à la langue, ou créée parallèlement à elle, et est intrinsèquement liée au développement de la culture et du patrimoine dans les sociétés autochtones. »

L’importance de la diffusion : une étude sur la diffusion des arts au Canada

Ce rapport succinct résume certains résultats d'un sondage auprès de 288 diffuseurs des arts de la scène au Canada. Le rapport reconnaît que « bien avant l'arrivée des explorateurs européens au Canada, les peuples autochtones avaient une riche vie d'expression artistique comprenant la danse, le théâtre, la narration de contes et la musique – qui étaient tous inséparables de tous les autres aspects de la vie ».

Un examen de la connaissance et de la documentation

Basé sur des entrevues et la documentation (orale et écrite), ce rapport a pour objectif d'approfondir notre compréhension des arts autochtones dans « le monde artistique conventionnel ».