Arts Research Monitor articles, category = Benefits & Impacts

Une étude pour quantifier la relation entre la participation récréative aux arts et le bien-être mental dans la population générale (The art of being mentally healthy)

En se fondant sur une enquête auprès de 702 adultes d’Australie-Occidentale, cet article démontre que les gens qui ont un engagement marqué envers les arts (c’est-à-dire, qui leur consacrent au moins 100 heures par année) affirment avoir une meilleure santé mentale que les gens qui ont des activités artistiques moins souvent ou qui n’en ont pas, même après que l’on tienne compte des autres facteurs potentiels de la santé mentale.

(Culture for Competitiveness: How Vibrant Culture Attracts Top Talent)

Ce rapport examine la perception de l’attractivité des arts et des collectivités en se fondant sur des enquêtes auprès de 500 travailleurs professionnels situés en Ontario et de 508 entreprises ontariennes comptant plus de 20 employés. Du côté des travailleurs professionnels, 65 % des répondants conviennent qu’un « milieu culturel dynamique des arts fait partie de ce que je recherche lorsque je déménage dans une nouvelle collectivité » (31 % sont d’accord et 34 %, assez d’accord). On est du même avis du côté des entreprises, puisque 64 % d’entre elles estiment qu’un « milieu culturel dynamique des arts est quelque chose qui attire (ou qui pourrait attirer) des talents dans la collectivité » (35 % sont d’accord et 29 %, assez d’accord).

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut en 2014.

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador en 2014.

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi en Ontario et au Québec en 2014.

Estimations de la contribution directe de la culture au PIB et à l'emploi en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba en 2014.

En utilisant la perspective de l’industrie, Statistique Canada estime que les retombées économiques directes des industries culturelles (aussi appelées la valeur ajoutée ou le produit intérieur brut) s’élevaient à 61,7 milliards de dollars au Canada en 2014, soit 3,3 % du PIB du pays. En 2014, il y avait 700 100 emplois directement reliés aux industries culturelles, ou 3,9 % des 18,1 millions d’emplois au pays.

Le rapport de Statistique Canada Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture (IPTC) mesure les retombées directes sur l’économie et l’emploi des arts, de la culture et du patrimoine, comme le compte satellite de la culture (CSC) de 2010. Comme les estimations des IPTC sont basées sur des projections économiques, elles ne sont pas aussi précises que les données du CSC.

(The Economic & Cultural Value of Live Music in Australia in 2014)

En utilisant une analyse coût/bénéfice (basé sur un sondage national des consommateurs ainsi que sur des entrevues avec des propriétaires et des exploitants de salles de spectacles), ce rapport tente d’établir « la valeur de l’apport économique, social et culturel » des spectacles de musique en Australie. La principale conclusion de ce rapport est que, « pour chaque dollar dépensé pour des spectacles de musique en Australie, il y a trois dollars de retombées dans l’ensemble de la communauté australienne ».

Principaux éléments, stratégies efficaces et pourquoi cela vaut la peine (The Mastering of a Music City)

Basé sur une revue de la littérature, plus de 40 entrevues avec des experts et deux groupes de discussion internationaux, ce rapport propose une « feuille de route » pour le développement de la musique, surtout pour le secteur de la musique commerciale, dans les municipalités de n’importe quelle taille, n’importe où au monde. Le rapport esquisse cinq éléments essentiels des « villes musicales » :

  • la présence « d’artistes et de musiciens;
  • des milieux musicaux dynamiques;
  • l’accès à des espaces et des lieux;
  • un public réceptif et engagé; et
  • des compagnies de disque et d’autres entreprises du secteur de la musique ».