Arts Research Monitor articles, category = Benefits & Impacts

En se basant sur la perspective du produit de Statistique Canada, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à :

  • 56 millions de dollars au Yukon, ou 2,1 % du PIB territorial
  • 76 millions de dollars aux Territoires du Nord-Ouest, ou 1,7 % du PIB territorial
  • 48 millions de dollars au Nunavut, ou 2,0 % du PIB territorial

En se basant sur la perspective du produit de Statistique Canada, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à :

  • 543 millions de dollars au Nouveau-Brunswick, ou 1,7 % du PIB provincial
  • 874 millions de dollars en Nouvelle-Écosse, ou 2,3 % du PIB provincial
  • 108 millions de dollars à l’Île-du-Prince-Édouard, ou 1,9 % du PIB provincial
  • 414 millions de dollars à Terre-Neuve-et-Labrador, ou 1,4 % du PIB provincial

En se basant sur la perspective du produit de Statistique Canada, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 25,7 milliards de dollars en Ontario en 2016, ou 3,5 % du PIB provincial. Au Québec, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 11,0 milliards de dollars en 2016, ou 3,0 % du PIB provincial.

En se basant sur la perspective du produit de Statistique Canada, les retombées économiques directes des produits culturels en 2016 s’élevaient à  :

  • 7,2 milliards de dollars en Colombie-Britannique, ou 2,9 % du PIB provincial
  • 5,3 milliards de dollars en Alberta, ou 1,7 % du PIB provincial
  • 915 millions de dollars en Saskatchewan, ou 1,3 % du PIB provincial
  • 1,6 milliard de dollars au Manitoba, ou 2,5 % du PIB provincial

En se basant sur la perspective du produit, Statistique Canada estime que les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 53,8 milliards de dollars au Canada en 2016, ou 2,8 % du PIB. L’estimation des emplois était de 652 400 en 2016, ou 3,5 % des 18,5 millions d’emplois au pays.

Le rapport récent de Statistique Canada Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture, 2016 (IPTC) propose des estimations des retombées directes sur l’économie et l’emploi des arts, de la culture et du patrimoine, semblable au compte satellite de la culture (CSC) de 2010 et 2013. Comme les estimations des IPTC en 2015 et 2016 sont basées sur des projections économiques, elles ne sont pas aussi précises que les données de 2010 à 2014 (que l’on peut interpréter comme des données « réelles » et non des « prévisions »).

(Connecting Australians: Results of the National Arts Participation Survey)

Fondé surtout sur une enquête auprès de plus de 7 500 Australiens de 15 ans et plus (ainsi que sur des enquêtes semblables en 2009 et 2013), ce rapport propose des données importantes sur la participation aux arts en Australie, sur la reconnaissance de la valeur des arts et sur les attitudes envers les arts. Une des principales constatations de ce rapport est que 98 % des Australiens s’étaient intéressés d’une façon quelconque aux arts en 2016.

(Hearts and Minds: The Arts and Civic Engagement)

Cette analyse de la documentation internationale tente « de mieux comprendre si les recherches ont démontré que les expériences artistiques de tout genre – que ce soit des expériences traditionnelles du public, les nouvelles expériences d’‘engagement’, l’apprentissage des arts ou la création d’œuvres artistiques en soi – ont une incidence sur l’engagement citoyen. » Une des principales conclusions du rapport est que « les corrélations entre la participation aux arts et les motivations et pratiques d’engagement citoyen sont nombreuses et cohérentes ». Toutefois, « les effets des arts sont vraisemblablement cumulatifs sur une longue période de temps et difficiles à documenter : c’est un mouvement lent plutôt qu’une éruption subite, et il est facile de les prendre pour acquis ».

Basé sur un sondage auprès de plus de 2 000 Canadiens (comprenant des échantillons importants de jeunes et d’autochtones), ce rapport présente des données sur la fréquentation des activités liées aux arts et au patrimoine; la participation personnelle aux arts; et les perceptions des activités culturelles et du soutien public des arts. Le rapport conclut qu’il existe « un engagement public élevé envers les arts et la culture au Canada ».

Fondé sur un Sondage sur l’économie axée sur les arts inuits de 2016 conçu sur mesure ainsi que l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 de Statistique Canada, ce rapport décrit les retombées économiques des arts inuits au Canada. Dans l’ensemble, le rapport constate que « l’économie liée aux arts inuits était à l’origine de 87,2 millions de dollars du PIB du Canada » et avait « soutenu plus de 2 700 équivalents temps plein » en 2016.