Arts Research Monitor articles, category = Arts discipline information

(How a Nation Engages with Art: Highlights from the 2012 Survey of Public Participation in the Arts)

L’enquête de 2012 sur la participation du public aux arts du National Endowment for the Arts a collecté des données sur les activités artistiques de plus de 37 000 Américains de 18 ans et plus. Le rapport renferme des faits saillants sur la participation aux arts aux États-Unis.

(Canadians Reading Canadians – How interested are Canadians in reading Canadian content?)

Basé sur un sondage auprès de 1 005 Canadiens anglophones de 18 ans et plus qui ont acheté un livre au cours du mois précédent le sondage (qui s’est déroulé de juillet à septembre 2012), ce rapport constate que seulement 24 % d’entre eux savaient qu’ils avaient lu un ouvrage d’un auteur canadien au cours de la dernière année. En tout, 43 % des acheteurs anglophones de livres n’étaient pas sûrs s’ils avaient lu un ouvrage d’un auteur canadien, tandis que 34 % ont indiqué qu’ils pouvaient affirmer qu’ils n’avaient pas lu d’ouvrage d’un auteur canadien au cours de l’année précédente.

(The Next Big Bang: A New Direction for Music in Canada)

Ce rapport de Music Canada, une organisation commerciale sans but lucratif qui fait la promotion des intérêts de ses membres et de ses artistes partenaires, propose des stratégies pour soutenir la croissance du secteur de la musique commerciale au Canada qu’il décrit comme « un secteur dynamique extrêmement créateur qui a connu d’énormes changements avec le passage aux technologies et plateformes numériques ».

(Music – A Catalyst for Technology Hubs and Innovative Talent)

Basé sur des entrevues avec 14 professionnels de la technologie ainsi que sur une étude documentaire des recherches se rapportant à la musique et au développement de compétences, ce rapport (appuyé par Music Canada) avance que des environnements musicaux riches aident à attirer des emplois de haute technologie dans des régions locales. Selon l’étude, la musique aide à développer de nombreuses compétences que doivent avoir les travailleurs en haute technologie.

(Sound Analysis: An Examination of the Canadian Independent Music Industry)

Basé en grande partie sur un sondage de 2011 auprès de 502 sociétés musicales et de 1 094 artistes du secteur de la musique indépendante au Canada, ce rapport tente de « déterminer l’envergure et la portée de l’ensemble des milieux de la musique indépendante de propriété canadienne, et de mesurer son importance pour les économies nationale et provinciales ». Les résultats du sondage indiquent que le total des revenus des sociétés de musique indépendante a atteint 292 millions de dollars en 2011. Plus de la moitié des sociétés de musique indépendante (60 %) ont moins de 50 000 $ en revenus, et environ la moitié d’entre elles (46 %) sont des entreprises individuelles.

(Networks and place in Montreal’s independent music industry)

Cet article universitaire examine comment les attributs culturels et historiques de Montréal influencent le développement de réseaux entre les musiciens et les autres travailleurs dans l’industrie musicale indépendante de la ville. L’étude est basée sur 46 entrevues avec des musiciens et des acteurs de l’industrie qui ne sont pas associés aux grandes maisons de disque. Les personnes interviewées ont indiqué que « connaître les bonnes personnes » et avoir une vaste gamme de contacts étaient « essentiels » au développement de leur carrière.

(Preparing Students for the Next America: The Benefits of an Arts Education. Also: Music Matters: How Music Education Helps Students Learn, Achieve, and Succeed)

Avec 40 références bibliographiques, ce court bulletin propose un sommaire pratique des résultats d’études sur les avantages de l’éducation artistique. Indiquant que l’éducation artistique est essentielle « pour assurer la réussite des élèves à l’école, au travail et dans leur vie », ce bulletin de recherche conclut que « tous les enfants d’Amérique méritent une éducation complète et compétitive qui comprend les arts ». Faisant état des résultats de 23 projets de recherche sur l’éducation musicale, une fiche de renseignements semblable (Music Matters: How Music Education Helps Students Learn, Achieve, and Succeed) indique que « l’éducation musicale donne aux élèves les capacités essentielles pour apprendre, pour obtenir de bons résultats dans les autres matières de base, et pour développer les capacités, les compétences et les connaissances essentielles à une réussite tout au long de sa vie ».

(Associations Between Length of Music Training and Reading Skills in Children)

Cette étude voulait découvrir « si la formation musicale est associée à une capacité de lire de niveau supérieur comme la compréhension de la lecture » chez 46 enfants de six à neuf ans « à rendement normal ». L’étude a constaté que « la durée de la formation musicale prédit la capacité de compréhension de la lecture même lorsqu’on tient compte de variables telles que l’âge, la situation socio-économique, la perception auditive, le quotient intellectuel à l’échelle complète, le nombre d’heures que les enfants consacrent à la lecture chaque semaine, et la capacité de décoder les mots ». Contrairement aux études précédentes, l’étude n’a pas trouvé de corrélation entre la formation musicale et la capacité de décoder les mots.

La conclusion la plus élémentaire de ce rapport de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec est que les mères lectrices ont tendance à avoir des enfants lecteurs. Cette analyse est basée sur l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec, un sondage annuel auprès d’un échantillon représentatif de parents d’enfants nés au Québec en 1997-1998.

Cette « étude détaillée se penche sur l’état de la production documentaire canadienne jusqu’à la fin de l’année 2010/11 dans les marchés de langue anglaise et française au pays ». Il énumère les nombreux défis que doit surmonter la production documentaire. Fait important à noter, « la production documentaire canadienne est confrontée au recul le plus marqué de son volume de production depuis environ une décennie », avec une diminution de 21 % de la valeur des productions et de 23 % du nombre de projets documentaires entre 2008-2009 et 2010-2011.