Arts Research Monitor articles, category = Arts discipline information

Ce bref rapport examine la situation des 3 632 artistes visuels que l’on estime y avoir au Québec. Le rapport estime que 60 % des artistes visuels du Québec sont des femmes et que seulement 12 % des artistes visuels ont moins de 35 ans (contrairement à 37 % de l’ensemble de la population active du Québec). Le revenu individuel moyen (de toutes les sources) de tous les artistes visuels du Québec est de 35 400 $. Le revenu moyen des femmes (27 600 $) est très inférieur à celui des hommes (40 900 $). Cinquante-sept pour cent des artistes visuels du Québec ont un revenu individuel total de moins de 30 000 $, le pourcentage des artistes visuels dans cette situation étant plus élevé chez les femmes (64 %) et les moins de 35 ans (66 %).

Cette analyse documentaire commandée par l’Alliance pour les arts visuels grâce à une contribution financière du Conseil des arts du Canada tente de fournir une synthèse des études existantes sur les arts visuels au Canada et d’identifier les lacunes dans ces recherches. Le rapport observe que le but n’était pas de présenter un portrait de l’état du secteur des arts visuels au Canada mais plutôt l’état des recherches sur les arts visuels au pays.

Rapport sommaire

Cet énoncé de position, qui récapitule les discussions du Colloque de Kingston de 2011 de l’Alliance pour les arts visuels, veut « trouver des moyens de mettre davantage les arts visuels au centre de la vie du Canada et des Canadiens ». Cinq grands thèmes se sont dégagés des débats du colloque.

Optique culture no 32, mai 2014

Ce rapport renferme les données de fréquentation de 440 musées, lieux d’interprétation et centres d’exposition du Québec (les centres d’artistes autogérés étaient exclus). En 2013, la fréquentation totale a atteint 14,2 millions de visiteurs, le niveau le plus élevé depuis la création de l’enquête par l’Observatoire en 2003. Les 22 musées d’art ont accueilli 1,8 million de visiteurs en 2013, le nombre le plus élevé depuis la création de l’enquête. Entre 2003 et 2013, la fréquentation des musées d’art du Québec a progressé de 38 %, la plus forte augmentation de tous les types d’établissement muséal ou patrimonial.

(Ontario Association of Art Galleries Data Exchange 2013: Key findings)

L’objectif de la recherche décrite dans cette présentation était de fournir « des données détaillées fiables sur les galeries d’art publiques de l’Ontario », afin d’orienter les analyses du secteur des musées d’art et des galeries d’art publiques en plus de servir aux comparaisons et à la planification de ces établissements.

Volume 7, no 2, novembre 2010 (Empowering Audiences to Measure Quality)

Fondé sur des entrevues en profondeur avec des gestionnaires de marketing de quatre compagnies australiennes d’arts de la scène, cet article propose quatre indicateurs clés de la qualité de l’expérience qu’a le public des arts de la scène : le transfert de connaissances ou l’apprentissage, la gestion des risques, l’authenticité et l’engagement collectif.

Optique culture no 34, septembre 2014

Ce rapport examine la fréquentation des arts de la scène au Québec au cours d’une période de dix ans (2004-2013), y compris les spectacles de théâtre, de danse, de musique, d’humour, de cirque et de magie. En 2013, la dernière année de l’étude, il y a eu 17 100 représentations payantes au Québec qui ont attiré 6,7 millions de spectateurs et généré des revenus de billetterie de 229 millions de dollars (M$). Si l’on examine la période complète, la fréquentation des arts de la scène au Québec n’a guère progressé.

Ce rapport de Statistique Canada examine les répercussions économiques directes des arts, de la culture et du patrimoine au Canada, en utilisant une méthodologie comparable à d’autres secteurs de l’économie. Statistique Canada estime que les répercussions économiques directes des biens et services culturels étaient de 47,8 milliards de dollars en 2010, ou 3,1 % du produit intérieur brut (PIB). En 2010, il y avait 647 300 emplois directement liés aux produits culturels, ou 3,7 % de l’emploi total. Les répercussions économiques directes de la culture (47,8 milliards) sont environ dix fois plus importantes que les répercussions estimées des sports (4,5 milliards).

(Documentary Impact: Social Change through Storytelling)

Basé sur cinq études de cas de documentaires canadiens et américains, ce rapport maintient que les documentaires, « associés à une stratégie d’impact social bien exécutée, peuvent avoir un impact considérable sur le changement social ». Toutefois, le rapport reconnaît également que « le changement social comporte une part de bonne chance, du choix du bon moment, de la diffusion des idées dans la culture générale, d’un bon brin de magie et de l’esprit du temps ».

À l’exception de quelques tendances, le rapport constate que les groupes de la diversité fréquentent les arts au même rythme que l’ensemble de la population canadienne. Sur la foi de ces résultats, le rapport conclut que « la variété de l’offre d’art au Canada – visiter une galerie ou un musée d’art, assister à un concert de musique classique ou à un spectacle de musique populaire, aller au théâtre ou participer à un festival culturel – réussit à inciter la plupart des Canadiens à fréquenter au moins un type d’activité. »