Arts Research Monitor articles, category = Museums, galleries, visual arts and heritage

Statistique Canada a publié récemment des données au niveau canadien sur les établissements du patrimoine en 2007. Le total des revenus de tous les organismes du patrimoine était de 1,2 milliard en 2007, une augmentation de 14 % par rapport à 2004 (sans ajustement pour l'inflation).

S'appuyant sur un sondage en deux étapes auprès des artistes visuels du Canada, cette étude explore les sources de revenu, les dépenses des pratiques artistiques et l'emploi du temps des artistes visuels de façon plus approfondie que tout autre rapport actuel. Plus de la moitié de tous les artistes visuels (56 %) ont une pratique artistique déficitaire. Le rapport avance que les artistes visuels financent eux-mêmes leurs pratiques artistiques à même leurs propres fonds.

Ce rapport, préparé par Hill Stratégies Recherche, démontre que les musées et les galeries d'art au Canada génèrent de plus en plus de revenus de sources non gouvernementales. Cependant, le rapport constate que le financement du secteur public demeure la principale source de revenus de ces organismes.

numéro de catalogue 87F0002XIF
L'enquête sur les établissements du patrimoine de 2006 de Statistique Canada renferme des statistiques détaillées sur les organismes du patrimoine à but lucratif et sans but lucratif. Le total des revenus d'exploitation de tous les organismes du patrimoine s'est élevé à 1,05 milliard de dollars en 2006, ce qui représente une augmentation de 1,3 % par rapport à 2005 (sans ajustement pour l'inflation).

Ce rapport se penche sur les grands effets sociaux des activités culturelles chez les particuliers. Le rapport examine les rapports entre quatre activités culturelles (la lecture de livres, l'assistance aux spectacles, les visites de galeries d'art et la fréquentation du cinéma) et certains phénomènes sociaux, dont le bénévolat, les dons, les relations de voisinage, le sentiment d'appartenance et la qualité de vie.

Juste avant la clôture du Sommet, une déclaration a été préparée pour promouvoir un programme commun pour les arts visuels.

Parmi les autres thèmes intéressants explorés lors du Sommet mentionnons :

  • la diversité
  • une trame narrative canadienne
  • la couverture des médias et les publications
Les participants ont perçu un décalage entre l'activité en plein essor des arts visuels et l'absence de sensibilisation et le financement limité au palier municipal, provincial et fédéral. « L'art est un projet de société mais non une priorité des gouvernements. » Y a-t-il moyen d'assurer une approche concertée (municipale, provinciale et fédérale) aux politiques culturelles et à la diplomatie culturelle ?
Plusieurs participants étaient d'avis qu'il est possible de sensibiliser davantage la population canadienne – surtout les enfants – à l'appréciation des arts visuels. « Il y a des images partout, mais les gens n'apprécient pas nécessairement les arts visuels. »
Des données ont été présentées démontrant que le pourcentage de Canadiens qui ont visité une galerie d'art a considérablement augmenté entre 1992 et 2005, passant de 19,6 % à 26,7 %. Toutefois, les droits d'entrée aux galeries d'art étaient perçus par certains participants comme un obstacle à la fréquentation. Pour certains, l'accès passe obligatoirement par un engagement envers la collectivité et l'établissement de connexions multiples.